Droite ligne

En février, des artistes et personnalités Africaines ont été appelés à s’engager pour transmettre un message clair contre le paludisme. L’objectif : dessiner une ligne claire pour en finir avec cette maladie qui aurait tué 409 000 personnes en 2019 et éviter que la pandémie de Covid-19 ne contrecarre les progrès réalisés. Musicien, designer et chanteur, l’artiste nigérian Laolu Senbanjo, qui régulièrement magnifie l’art yoruba a répondu présent.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article