Faire une campagne polémique, c’est la base

Santé Publique France (SPF) a lancé lundi dernier une nouvelle campagne de santé publique invitant les jeunes à adopter certains comportements (boire de l’eau, manger, surveiller ses amis…) en cas de consommation excessive d’alcool. Depuis la révélation de cette campagne, certains, dont notamment Fédérations Addictions, ont salué une campagne qui abandonne le ton moralisateur habituel pour adopter un discours de réduction des risques (même si on ne voit pas immédiatement comment un verre d’eau après 3 whiskys ou un litre de vin réduit les risques) tandis que d’autres dénoncent une banalisation de la consommation d’alcool et rappellent que des campagnes plus choc ont été annulées par le gouvernement pour ne pas froisser le lobby du vin. S’il est difficile de dire si cette campagne aura un effet sur la consommation d’alcool des jeunes, elle aura au moins réussi à faire parler d’elle.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article