Lésions dangereuses ?

L’UK Health Security Agency a publié sur son site les premières images des lésions cutanées observées chez des patients britanniques atteints de la variole du singe. Des images somme toute peu discriminantes comme pour les virus proches qui pourraient conduire à une épidémie de faux diagnostics…

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article