Pride & Prejudice

Les CDC (Centers for Disease Control) alertent sur les risques de propagation de la variole du singe que pourraient représenter les Gay prides organisées en mai et juin dans les villes des Etats-Unis (et du monde). Soucieuse de ne pas stigmatiser la communauté LGBT, l’institution américaine ne recommande pas l’annulation des festivités, mais appelle ceux qui présentent des symptômes évocateurs de ne pas y participer.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article