Quand les hommes enceints luttent pour eux-mêmes

La semaine dernière, le JIM remarquait la réappropriation aux Etats-Unis d’une ancienne affiche promouvant la contraception mettant en scène un homme enceint, destinée à regretter que les décisions concernant le droit des femmes à disposer de leur corps soient prises par des hommes (hier interdiction de la pilule, aujourd’hui restriction du droit à l’avortement). Mais cette semaine, il ne s’agit plus de se demander si les droits des femmes seraient différents si les hommes étaient enceints, mais de rappeler à travers cette affiche du Planning familial, qui a fait polémique, le droit des hommes à voir leur « maternité » reconnue. Les droits des femmes seront-ils mieux défendus ? Ca reste à voir

Copyright

Réagir

Vos réactions (1)

  • ça reste effectivement à voir

    Le 23 août 2022

    On se souvient que c'est une cour suprême uniquement masculine qui a statué sur Roe vs Wade en 1973 et une cour mixte qui l'a abrogé en 2022.
    De même en France, c'est une assemblée et un sénat majoritairement masculins qui ont voté la loi Veil (8 femmes/490 à l'assemblée, 7/283 au sénat).

    J

Réagir à cet article