Sang rare ne saurait manquer

L’Etablissement français du sang (EFS) lance cette semaine une campagne de sensibilisation inédite dédiée aux sangs rares. La notion de sang rare est évoquée quand la fréquence du groupe sanguin en question ne dépasse pas 0,4 % de la population. En France, on considère que 700 000 à un million de personnes sont concernées, parmi lesquelles une proportion importante est originaire d’Afrique, des Caraïbes et d’Outre-mer.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article