Souffrir n’est pas la règle

Après avoir longtemps été sous-estimée, l’endométriose bénéficie aujourd’hui d’une large médiatisation. Cependant, le retard de diagnostic demeure toujours, notamment en raison de la persistance d’idées reçues concernant le lien forcément systématique entre menstruations et douleurs. En Guadeloupe, l’ARS mène campagne pour inciter les femmes à consulter alors qu’était organisée ce 28 mars la journée mondiale de sensibilisation à l’endométriose.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article