Stigmatisation mortelle

La journée mondiale de lutte contre l’homophobie ce 17 mai a été l’occasion de rappeler que le rejet et la stigmatisation des personnes homosexuelles sont l’une des premières causes de suicide des adolescents. Les discriminations qui touchent les homosexuels représentent par ailleurs, dans de nombreux pays du monde, une entrave à l’accès aux soins.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article