Vingt squats sinon rien

Dans l’Ouest de la Roumanie, des machines équipées d’une caméra et d’un logiciel simple proposent d’échanger vingt « squats » (exercice qui consiste à s’accroupir et à remonter sans s’aider de ses mains) contre un ticket de bus gratuit. Au-delà de l’opération « marketing », il s’agit de lutter contre la sédentarité en rappelant l’importance d’un exercice physique régulier.

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article