Les semaines précédentes

Le soleil se lève aussi

Ce 10 septembre, la journée mondiale de prévention du suicide est placée comme le montre cette affiche sous le signe de l’espoir à insuffler à ceux qui souffrent. La thématique de la manifestation insiste également sur le rôle du travail collectif pour diminuer le nombre de passages à l’acte. Enfin, de plus en plus d’organisations misent sur les nouveaux outils technologiques.

Campagne en eaux troubles

Alors que la journée mondiale de prévention du syndrome d’alcoolisation fœtale est organisée la semaine prochaine, ce poster proposé par une association Australienne, Drink Wise, suscite la polémique. Le message pour beaucoup manque de fermeté, notamment l’insinuation d’une absence de certitude sur la dangerosité de l’alcool pour le fœtus. La sponsorisation de cette organisation par des fabricants d’alcool a fini de jeter la suspicion sur une campagne dont les termes ont été finalement modifiés.

Jamais sans ma naloxone !

Le 31 août est organisée la journée mondiale contre les overdoses. Aux États-Unis où la dépendance aux opiacés continue ses ravages, la promotion de la naloxone est sans équivoque comme le révèle cette récente campagne de sensibilisation, dont l’équivalent est inexistant en France.

Désarmant

Il y a trois ans, une peine de cœur pousse la jeune et jolie Katie Stubblefield à vouloir mettre fin à ses jours à l’âge de 18 ans : elle pointe le canon du fusil de chasse de son frère contre son visage. La jeune fille ne meurt pas mais le traumatisme facial est immense. Bien que l’intervention soit très délicate et que les antécédents suicidaires auraient pu être considérés comme une contre-indication par certains, Katie va devenir la plus jeune greffée du visage du monde. Un an après l’intervention, elle raconte son histoire dans un documentaire réalisé par le National Geographic, afin, souhaite-t-elle, de transmettre un message de prévention du suicide.

La main de Dieu pour l’IVG

Alors que le Sénat argentin doit se prononcer, ce 8 août, pour l’élargissement du droit à l’avortement, l’une des divinités du pays, Diego Maradona, auteur d’un but célèbre de « la main de Dieu » s’est prononcé en faveur de l’évolution de la législation…

Ça ne fait pas que tromper énormément…

…Ça peut propager la tuberculose aussi ! Depuis quelques jours, il est déconseillé aux touristes et aux habitants de l’état de Jaipur, en Inde de se balader à dos d’éléphants, en raison d’une épidémie de tuberculose qui sévit chez les pachydermes. Les associations protectrices des animaux, dénoncent, pour leur part, un nouveau signe de la « maltraitance » dont ces animaux seraient les victimes.

Disparition inquiétante

Ce samedi 28 juillet, la journée mondiale des hépatites virales met l’accent sur l’importance du dépistage des hépatites B et C, alors que des millions de personnes dans le monde (55 millions selon cette campagne) continuent à ignorer leur statut sérologique, parfois par méconnaissance de l’existence de ces virus.

Du boson de Higgs à la radiographie

L’équipe de l’Université de Canterbury (Nouvelle-Zélande) a utilisé la technologie développée par le CERN pour détecter le boson de Higgs afin d’obtenir des images radiographiques d’un nouveau genre. La technologie, baptisée Medipix, et qui est à la base d’un nouveau scanner développé par les chercheurs néozélandais, a ainsi permis pour la première fois de réaliser des radiographies couleurs en trois dimensions.

Prendre la balle au bond !

Le SAMU portugais n’a pas résisté à l’envie de railler la tendance au sur-jeu de l’attaquant brésilien Neymar. Dans ce message informatif, il signale qu’au SAMU "aussi", une majorité des appels ne sont pas de vraies urgences !

Faites l’amour, pas la chose !

Les dangers de la pornographie pour les mineurs intéressent de nombreux professionnels de santé. S’il est difficile de toujours déterminer les enjeux sanitaires de ce combat, cette affiche d’une ONG dédiée à cette problématique en résume bien certains aspects. Ce sujet a été récemment abordé sur le Jim dans une interview vidéo : http://www.jim.fr/medecin/debats/interview/e-docs/ados_et_porno_un_nouveau_probleme_de_sante_publique_video__172525/document_interview.phtml

Prévention indigeste ?

Alors que l’épidémie d’obésité continue de faire des ravages dans nombre de pays du monde, une équipe de chercheurs australiens a étudié l’impact de photos chocs sur les produits alimentaires sucrés (reprenant l’esprit de celles que l’on trouve sur les paquets de cigarettes). Si la présence de ces images semble clairement dissuasive, on peut néanmoins s’interroger sur leur pertinence, face à des produits dont les caractéristiques toxiques diffèrent considérablement du tabac. Mais pour certains l’enjeu de santé publique pourrait justifier les moyens.

Méconnu mais répandu

Ce 19 juin, la journée internationale d’information sur la drépanocytose rappellera l’importance du dépistage d’une maladie souvent méconnue et pourtant répandue dans certaines populations.

A prendre au sérieux à sang pour sang

En dépit de nombreuses recommandations et de la mise en place de dispositifs mieux sécurisés, la sensibilisation des soignants aux accidents d’exposition au sang demeure inégale, notamment en fonction du secteur d’exercice. Cette affiche réalisée sous l’impulsion de l’Ordre infirmier rappelle qu’il s’agit d’une priorité pour les soignants.

Où sont les filles ?

Selon des chiffres du Programme des Nations Unies pour le Développement de 2010, il manquerait plus de 40 millions de femmes en Inde. Ce hiatus s’explique par l’avortement des fœtus féminin mais aussi par les violences subies par les petites filles. Une étude récemment publiée dans le Lancet révélait ainsi que les mauvais traitements, la malnutrition et la négligence tuent chaque année 240 000 petites filles de moins de cinq ans. Face à cette situation, les pouvoirs publics tentent d’agir depuis des années comme en témoigne cette campagne déjà ancienne qui demande : « Pourquoi seulement un garçon » en mettant en scène tout ce que peuvent accomplir les femmes.

Cœur de cible

Cette année, le thème de la journée mondiale contre le tabac, qui a lieu chaque année le 31 mai, concerne les conséquences néfastes du tabagisme sur la santé cardiovasculaire. Au-delà de cette thématique médicale, cette manifestation doit être l’occasion en France de confirmer la nouvelle impulsion donnée ces derniers mois à la lutte contre le tabac.

Toutes les images de la semaine