Plaidoyer pour un supplément d’AME (vidéo)

Interview du Dr Patrick Bouffard, Cardiologue (Paris), secrétaire général adjoint de Médecins du Monde

Le gouvernement a décidé de faire évoluer les conditions d’accès à l’Aide médicale d’Etat (AME), dispositif permettant aux personnes immigrées sans papier les plus précaires de bénéficier de soins gratuits. Ce projet de réforme est largement décrié par plusieurs associations, syndicats de médecins et même par l’Ordre.

Sans surprise, Médecins du Monde a été l’une des premières organisations à sensibiliser le grand public sur les dangers d’un durcissement de l’accès aux soins des étrangers en situation irrégulière.

Pour les lecteurs du JIM, le Dr Patrick Bouffard explique la position de l’ONG dont il est le secrétaire général adjoint.

Chapitres

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • La garder pour les gens démunis...

    Le 21 décembre 2019

    ... ce qui malheureusement n’est pas toujours le cas. Dans mon hôpital, nous avons reçu que des gens riches de pays émergents qui avaient la capacité de venir d’en d’excellentes conditions, accompagnées d'une partie de la famille logée dans des hôtels haut de gammes, alors que le reste de leur population crèvent de mauvais soins ou simplement de l’accès aux soins.
    Ces patients sont restés plus d’un an dans notre structure. Moi je ne le vis pas comme une démarche éthique, peut être faut t-il mettre des conditions morales à cet accès à des soins coûteux et qui souvent ne règlent pas les problèmes, s’il n’y a pas de prise en charge globale, introduisant le social...

    Dr Marilyn Kalfa

Réagir à cet article