Une semaine hormonale

Le 22e GENESIS s’est déroulé à Paris du 19 au 20 septembre 2019.

Et, comme depuis 20 ans, le programme était centré sur les nouveautés et ce qui fait débat en gynécologie et santé de la femme.

Bonne lecture !


Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Dessous de table bien garnis sur l'OPA de nos gènes

    Le 09 octobre 2019

    La seule nouveauté est le silence tonitruant sur la main basse de la procréation par les entreprises privées du proxénétisme procréatif comme l'OPA sur notre patrimoine génétique à visées eugéniques: HGM. Il faut être idiot pour croire que la PMA, dite pour toutes, remboursée est œuvre de compassion.

    Une si petite poignée de demandeuses et futurs demandeurs, tous bien portants, n'intéresse personne. En revanche, l'ouverture à la conception in vitro libère la compétition économique pour une recherche sans limite qui existe déjà ailleurs : clonage, bricolage génétique, chimères hommes-cochons (des esprits taquins diront oxymoron). Les embryons surnuméraires sans statut ni symbolique ni juridique sont une pléthore de produits commerciaux. Ils sont une manne pour les décideurs de cette politique, toutes et tous nommés par le gouvernement.

    Quels sont, parmi nos grands professeurs souverains, vieux copains alliés de longues dates, ceux n’ayant jamais eu aucun lien ni conflits d'intérêt, n'ayant jamais utilisé le secteur public pour profiter des largesses du secteur privé, ni déposé leurs "brevets virtuels" sur le vaccin du sida par exemple dans les Bermudes ?

    Dr Isabelle Gautier

Réagir à cet article