« La médecine libérale ne doit plus être sous tutelle »

Interview du Dr Jérôme Marty, Président de l'UFML-S


Chapitres


Après Meyer Sabbah, Jacques Battistoni et Patrick Gasser, c’est au tour du Dr Jérôme Marty (UFML) de se soumettre à la question.

Nouveau  venu (l’UFML est devenue un syndicat en 2017), il défend une médecine de ville résolument libérale et l’instauration d’une véritable démocratie sanitaire qui mettrait les patients et les soignants au centre du jeu. 

Dans cette interview, il esquisse les contours du programme de l’UFML pour les prochaines élections URPS (31 mars au 7 avril).

Réagir

Vos réactions (2)

  • Aller jusqu'aux racines...

    Le 13 mars 2021

    Point de vue exprimé sur https://www.exmed.org ce jour :

    Libre arbitre médical

    Les citoyens grecs anciens ne possédaient d'autres médecins que des esclaves. Que sont devenus les praticiens du jour, des citoyens libres de leurs décisions ? Ils sont déjà les seuls humains à avoir le droit légal de porter atteinte à l'intégrité des corps, ce qui en fait au regard du droit des humains à part.
    Le ballet sanitaire, dont la chorégraphie brownienne demeure illisible, révèle au public les barrières multiples derrière lesquelles sont enfermés les praticiens dans leurs actes. Et, pour chacun, le meilleur d'entre tous, le plus crédible : son médecin.
    La question de la nature des liens qui unissent les professionnels de santé à ceux au service desquels ils bossent est en train de faire surface sous la pression de la réalité.
    Respecter ou supprimer le libre-arbitre de chacun parce qu'il est devenu obsolète, telle est la question

    Dr François-Marie Michaut

  • Gesticulations

    Le 12 mai 2021

    Vous rêvez ! Prenez du recul. Ouvrez les yeux. Quoi que vous fassiez la disparition de la médecine générale est programmée. Je soutien vos initiatives, mais elles ne sont malheureusement, aux yeux de nos dirigeants, que gesticulations.

    Dr Claude Salmon

Réagir à cet article