Direct 21 septembre : 69% des 12-17 ans ont reçu une première injection | Les masques français n’intéressent plus

Cette veille quotidienne vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur la Covid-19.

14 h 30 - 69% des 12-17 ans ont reçu une première injection de vaccin

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer indique que 69% des 12-17 ans ont au moins reçu une première injection de vaccin anti-Covid. Le ministre a appelé au "volontarisme" des familles pour poursuivre sur cette bonne voie.

14 h - La Coop des masques en grande difficulté

Lancée en début d’année en Bretagne, la Coop des masques ne parvient pas à écouler ses stocks en raison de la concurrence asiatique. En manque de trésorerie, la société coopérative est aujourd’hui menacée de dépôt de bilan. Aussi, elle lance un appel à l’aide avec une grande opération de déstockage pour écouler six millions de masques.

13 h - Chanter « Joyeux anniversaire » de nouveau autorisé dans les écoles d’Helsinki !

Privés de comptines et contraints depuis des mois de seulement fredonner les chants d'anniversaire, les écoliers d'Helsinki ont obtenu le droit lundi de rechanter à tue-tête, grâce à un allègement des restrictions contre la Covid !

12 h - Le vaccin Pfizer serait sûr et efficace pour les 5-11 ans

Selon les résultats de recherche dévoilés par Pfizer et BioNTech, le vaccin contre le SARS-CoV-2 développé par les deux laboratoires est "sûr" et "bien toléré" par les enfants de 5 à 11 ans. Un dosage adapté déclenche chez ces jeunes une réponse immunitaire "robuste".

11 h - Un point de situation en France

Selon les dernières données de Santé publique France :
-    6 907 133 infections par SARS-CoV-2 ont été identifiées depuis le 1er mars 2020 (49 715 en une semaine vs 67 639 la semaine précédente, 1 515 dans les dernières 24 heures),
-    116 050 décès (447 en une semaine [dont 7 par jour dans les EHPAD], vs 596 la semaine précédente, 91 hier),
-    8 845 personnes hospitalisées pour Covid (- 1 141 en une semaine vs - 773 la semaine précédente)
-    1 805 personnes hospitalisées en soins intensifs pour Covid (- 298 en une semaine vs - 146 la semaine précédente).

10 h - Un point de situation dans le monde

Selon les dernières données de l’université John Hopkins de Baltimore, on a dénombré, depuis le début de la pandémie, 229 137 710 infections par SARS-CoV-2 (16 449 281 en 4 semaines) qui ont contribué à 4 701 551 décès (258 072 ces 4 dernières semaines) à travers le monde. Ces quatre dernières semaines, les trois pays les plus touchés par la pandémie en nombre de cas sont les États-Unis (4 255 541 cas), l’Inde (1 029 761) et le Royaume Uni (945 315). En nombre de décès, les pays les plus impactés ces quatre dernières semaines sont les Etats-Unis (45 822 décès), la Russie (21 670 décès) et le Mexique (18 239 décès).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (2)

  • Ah bon !

    Le 22 septembre 2021

    Ils ont fait fumer 1000 enfants de 5 à 11 ans pendant 1 mois. Au bout d'un mois aucun cancer du poumon. La cigarette est sûre pour les enfants de 5 à 11 ans.

    Dr Vincent Bentolila

  • Course à la consommation vaccinale des populations les plus riches (merci au Dr V Bentolila)

    Le 22 septembre 2021

    Sa comparaison pourrait paraitre excessive : il n'en est rien. J'ai lu le communiqué Pfizer du 20/9, un excellent exemple de ce qu'il ne faut pas faire sous peine de se discréditer durablement dans la course à la consommation vaccinale des populations les plus riches.
    La course à l’ARNm donne lieu à une série de conclusions et mesures aussi prématurées que les publications hâtives qui les alimentent.

    1- SUR nous dit t'on : " un vaccin sûr chez les 5-11ans "sur la base de 2268 "volontaires" pour lesquelles la bonne tolérance précoce, superposable aux >12ans était prévisible. On sait que le nombre est plus important que le recul pour évaluer la tolérance*:

    *Klein NP, Lewis N, Goddard K et coll . Surveillance for Adverse Events After COVID-19 mRNA Vaccination. JAMA. Sept03, 2021 doi:10.1001/jama.2021.15072

    Les primo-infectés connus ne sont PAS exclues pour une fois : ratisser large ?

    2- EFFICACE chez les 5-11ans : Sur la base d'une évaluation purement sérologique affichant "une réponse immunitaire solide" : Qui en doutait ? Tout au plus peu dont indiquer que le choix de la tiers-dose (10 vs 30 chez les >12ans) ne modifie pas la réponse par rapport à 1100 16-25ans. Les auteurs parlent d'ailleurs de " non infériorité ".
    Pas question d'évaluation clinique compte tenu du faible effectif, de la fréquence des formes a ou paucisymptomatiques. Pas question de parler d'hospitalisation ou de formes graves chez ces 5-11ans.

    3- Pas question de parler de l'INTERET qui reste à établir pour cette vaccination ALTRUISTE et SOCIALE : Altruiste pour peu que ce mot ai encore un sens, sociale (Passe oblige).
    En France (SPF Bulletin 81 - 17/9/2021) :
    • 81% des éligibles (>12ans) sont complétement vaccinés et 86% au moins une dose ARNm.
    • Parmi les 12-17ans éligibles depuis le 15/6/2021 56,4% sont vaccinés complets et 68,6% ont reçus au moins une dose ARNm.
    Se voulant rassurant ou pragmatique, le Pr Salomon déclarait le 5/9 : « On en est pas du tout à la vaccination des enfants (NDLR : de <12ans) »
    • 0,5% (45) des hospitalisations et 0,22% (4) des soins intensifs concernent des <9ans.

    Un regret légitime de la HAS* : l’absence de données sur l’impact vaccinal ARNm sur
    les formes asymptomatiques chez les 12-18ans , contrairement aux plus de 18ans:

    *HAS 2/6/2021 Stratégie de vaccination contre la Covid-19 Place du vaccin à ARNm COMIRNATY® chez les 12-15 ans.

    J'entendais ce soir le Pr G Deray (néphrologue adulte) agiter le spectre de potentiel "Alzeimer ou Parkinson " post-infectieux tardifs en faveur de la vaccination des plus jeunes. Affligeant quand on ne met pas en miroir les même hypothèses fumeuse en ... post vaccinal.

    La course à la vaccination des < 12ans immunocopétents ne s’est pas embarrassée de publications, ni même d’ARNm : Chine, EAU , Cuba , Venezuela , Israël (Pfizer) au grès des plateformes chinoises , Russes , Cubaines disponibles et de l’impact autant stratégique et financier que sanitaire des anticipations.

    La 3ième dose est entrée dans les faits en Israël bien avant 60ans : dés 12ans. Les parents et grand parents pionniers pour leur 1ière, 2ième ou 3ième doses Pfizer pourraient être plus rebelles pour leur progéniture.

    Un questionnement sur les 2268 " volontaires " recrutés sur 90sites (USA , Finlande , Pologne , Espagne) et leurs parents.
    La question de la vaccination des enfants en bonne santé risque d'être au premier plan pour la rentrée scolaire, sociale mais aussi idéologique 2021-2022 en acutisant les fractures existantes.

    Les discours consternants hors sol sur « les génocides, les puces, les étoiles etc » risquent de recevoir une écoute plus attentive quand la question des enfants et donc de l'avenir est mise au premier plan. Des études ou propos baclés ne tireront pas les choses vers le haut.

    Le "meilleur" est à venir : les phases 2/3 sont en cours pour les 6 mois - 5 ans.

    Dr JP Bonnet - vacciné

Réagir à cet article