Direct 31 mai : une étude préclinique montre que l’HCQ n’a pas d’effet antiviral in vivo

Cette veille quotidienne régulièrement réactualisée vous permet de retrouver rapidement certaines des informations brèves concernant l’épidémie actuelle. Retrouvez tous nos articles sur le Covid-19

19 h 30 - Moins de 50 nouveaux décès en France

Selon les dernières données du ministère de la santé, 14 322 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19 (vs 17 185 il y a une semaine) et 72 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (vs 121 le 24/05). En réanimation, on compte 1 319 malades atteints d’une forme sévère de Covid (vs 1 655 le 24/05) dont 18 qui ont été admis ces dernières 24 h (vs 24 le 24/05). Le solde reste négatif en réanimation, avec 6 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier.

Depuis le début de l’épidémie,  18 475 personnes sont décédées au sein des établissements hospitaliers (+ 31) soit 29 002 au total.

Les données des décès en établissements sociaux et médico-sociaux seront actualisées mardi 02 juin par Santé Publique France.

16 h 45 - Une étude préclinique montre que l’HCQ n’a pas d’effet antiviral contre le SARS-CoV-2 in vivo

Le consortium multidisciplinaire REACTing annonce la pré-publication d’une étude sur les effets de l’hydroxychloroquine, associée ou non à l'azithromycine, dans un modèle d’infection expérimentale chez le macaque par le virus SARS-CoV-2. En parallèle, ces travaux ont été soumis à la revue Nature.


Dans un communiqué de presse, le CEA (qui a participé à ces travaux) explique "cette étude, lancée en février 2020, visait à évaluer le potentiel effet antiviral in vivo de l’hydroxychloroquine (HCQ), en traitement prophylactique contre le virus SARS-CoV-2 (...) et lors des premiers jours après infection".  "La première étape avait pour objectif de démontrer la pertinence du modèle animal retenu. Elle a permis de montrer que la maladie observée chez les primates non humains est très similaire à celle observée chez la majorité des patients atteints de la COVID-19 n’ayant pas besoin d’une hospitalisation. La deuxième étape concernait la caractérisation de la pharmacocinétique de l’HCQ, c’est-à-dire l’analyse de sa concentration dans le sang et les tissus pour s’assurer qu’elle atteignait bien un niveau comparable à celui observé chez les patients humains traités avec le médicament. Enfin, différentes stratégies de traitements ont été testées en prévention (avant l’infection des animaux), immédiatement après l’infection, et enfin à distance de l’infection (J+5 après l’infection – au moment de l’apparition des symptômes), avec ou sans azithromycine". "Les résultats indiquent que l’HCQ n’a pas protégé les animaux lorsqu’elle était utilisée en prévention de l’infection. Aucune des stratégies n’a par ailleurs démontré d’effet significatif sur les quantités de virus SARS-CoV-2 circulant dans l’organisme par rapport à celles détectées chez des animaux traités par un placebo. L’étude montre donc que l’HCQ, (...) n’a pas d’efficacité antivirale in vivo chez le macaque dans les conditions spécifiques de ces travaux, et ce malgré une exposition pulmonaire importante".

16 h - Petit retard pour Stopcovid

L'application de traçage StopCovid, destinée à repérer la propagation du coronavirus, devrait finalement être disponible à partir du mardi 2 juin à midi,  et non dès ce week-end comme avait indiqué Cédric O, secrétaire d'Etat au Numérique. la semaine dernière. "Mardi midi, les Françaises et les Français pourront (...) trouver l'application et la télécharger (...) Nous sommes actuellement en train de pousser l'application sur les stores (boutiques d'applications) d'Apple et Google" mais "il y a un temps de revue", a-t-il expliqué.

15 h - Nouvelle alerte des pédiatres

Les pédiatres de l’AFPA (Association française de pédiatrie ambulatoire)  alertent ce 29 mai 2020 des conséquences du confinement sur les enfants et appellent à les "laisser reprendre le chemin de l’école et se reconnecter avec la nature". "L’enjeu du retour en collectivité est d’abord d’apprendre à vivre ensemble sans peur excessive de l’autre, de s’ouvrir au monde par le jeu et les apprentissages, au contact d’autres enfants et d’adultes professionnels bienveillants et responsables (...) Des mesures de distanciations excessives (comme la suppression des espaces de jeux, l’interdiction aux enfants de jouer entre eux, ou le refus de consoler un enfant) sont inutiles voire préjudiciables" expliquent-ils.

9 h - Vers un rebond de la mortalité routière

Après deux mois de baisse exceptionnelle de l'accidentalité routière en raison du confinement (40 % de mortalité en moins en mars et 56 % en avril), la sécurité routière s'alarme d'un fort rebond. Ainsi, si les chiffres de la mortalité n'ont pas encore été tous colligés, l'institution parle de premières données "alarmantes". Elle signale également une hausse de 15 % par rapport à mai 2019 des "grands" excès de vitesse.

8 h - Plus de 6 millions de Covid + dans le monde

Selon les données colligées par l'université John Hopkins de Baltimore, on compte, dans le monde, 6 065 624 cas de Covid-19 (vs 5 931 963 hier) et 369 274 décès (vs 365 051 hier). Les trois pays qui ont identifié le plus de cas sont les États-Unis (1 770 384 Covid +), le Brésil (498 440 Covid +) et la Russie (396 575 Covid +). Les trois pays les plus endeuillés sont les États-Unis (103 781 décès), le Royaume-Uni (38 458 décès) et l'Italie (33 340 décès).

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (14)

  • Fake-news

    Le 31 mai 2020

    Depuis que le Lancet diffuse des fake-news au sujet de l'HCQ, on sait que le sujet est brulant. Pourquoi, on ne sait pas encore trop, mais on voit qu'il génère l'hystérie anxieuse de nos "scientifiques" et de nos "gouvernants". On comprend donc qu'une telle coterie est capable de tout pour discréditer Raoult.
    Qu'en est-il de cette dernière étude?
    Encore une fake-news?

    Dr Michel Merlin

  • J'aime bien les singes mais...

    Le 31 mai 2020

    Franchement on en a rien à "foutre" des études sur les macaques bien que j'aime bien les singes
    on ne sait pas qui a fait cette étude ?

    Toute cette cabale sur l'HCQ me fait penser au congrès de la société européenne de cardiologie à Barcelone dans les années 2000 ou un statisticien (non un médecin) avait publié une étude statistique métananalytique qui concluait que les stents coronaires couverts entrainaient plus de DC que les ACT simples ou à stents nus (panique à bord) ce qui s'est avéré complètement faux!

    Dr Roland Laquiere, cardiologue

  • En parler dans une revue pour les vétérinaires

    Le 31 mai 2020

    Mon Dieu, de quoi parlez vous? Des macaques ?
    Alors ça c'est un erreur il faut que vous en parliez dans une revue pour les vétérinaires.
    Laissez les médecins faire et pratiquer la médecine;
    Ça ne sert à rien, étudiez et publiez la pratique médical faite à Marseille, et s'il vous plaît laissez nous de nous confondre avec d'études inutiles et montrer nous comme on peut être un bon médecin et soigner les malades.

    Dr M.Maresma

Voir toutes les réactions (14)

Réagir à cet article