Ne lisez pas cet article sur un Iphone 12 !

Paris, le mercredi 13 septembre 2023 – L’entreprise Apple a désormais 15 jours pour mettre ses Iphones 12 en conformité, sous peine que le gouvernement ordonne un rappel des appareils.

Ce modèle du célèbre smartphone d’Apple, commercialisé en France et dans le monde depuis octobre 2020, émettrait en effet des ondes électromagnétiques trop puissantes. C’est en tout cas la conclusion à laquelle est arrivée l’Agence nationale des fréquences (ANFR), sorte de gendarme des fréquences radioélectriques, qui a ordonné ce mardi que l’Iphone 12 soit immédiatement retiré du marché français. Dans les Apple store, les magasins de téléphonie mais également sur la plupart des sites de reventes d’appareils reconditionnés, le téléphone est désormais introuvable.

Le gouvernement prêt à ordonner le rappel des Iphone 12

Dans un communiqué publié ce mardi, l’ANFR a en effet indiqué que des tests ont mesuré que l’Iphone 12 émettait un « débit d’absorption spécifique » (DAS ou SAR en anglais), c’est-à-dire une quantité d’ondes électromagnétiques absorbée par le corps humain, de 5,74 watts par kilogramme (W/kg), soit légèrement au-dessus de la limite légale fixée à 4 W/kg. L’ANFR a également mis en demeure le géant américain de l’informatique de « mettre en œuvre les moyens disponibles pour remédier rapidement à ce dysfonctionnement », notamment en proposant aux détenteurs de l’Iphone 12 une mise à jour permettant de diminuer la quantité d’ondes émises. « A défaut, il appartiendra à Apple de rappeler les exemplaires déjà vendus » prévient l’ANFR.

Interrogé ce mardi par les journalistes du Parisien sur la question, le ministre du Numérique Jean-Noël Barrot a assuré que le gouvernement n’hésiterait pas à ordonner un tel rappel si Apple ne se conformait pas à la mise en demeure de l’ANFR. « J’ai confiance dans le sens des responsabilités de l’entreprise pour se conformer à nos règles mais si elle ne le faisait pas, je suis prêt à ordonner le rappel des Iphone 12 en circulation, la règle est la même pour tout le monde, y compris pour les géants du numérique » assure le ministre. « L’ANFR va d’ailleurs transmettre les informations recueillies sur l’Iphone 12 à tous les Etats membres de l’Union Européenne, cette décision pourrait faire boule de neige » ajoute-t-il.

Aucun risque pour la santé (a priori)

La procédure engagée par l’ANFR contre la marque à la pomme est « classique » assure le ministre, même si c’est « la première fois qu’Apple est concernée par ce type de procédure pour un de ses modèles ». « Depuis 2017, l’ANFR a pris 42 décisions de retrait du commerce de téléphone portable, dont six ont été suivies d’une procédure de rappel, autrement dit, 36 fabricants ont respecté les mises en demeure du régulateur dans les temps ». La marque californienne ne semble cependant pour le moment pas encline à obéir aux instructions de l’ANFR : Apple a immédiatement indiqué qu’elle contestait les conclusions du régulateur public français, affirmant que la conformité de l’Iphone 12 avec les normes de DAS avait été confirmé par de nombreux organismes internationaux.

Sur les réseaux sociaux, de plus en plus d’utilisateurs d’Iphone 12 s’inquiètent des conséquences pour leur santé de cette émission d’ondes trop puissantes. Aucune inquiétude à avoir a priori cependant : comme le rappelle Jean-Noël Barrot, « la norme européenne est dix fois inférieure au niveau des émissions qui, selon les études scientifiques, peut entrainer des conséquences sur les utilisateurs et dans ce cas précis, l’Iphone 12 ne dépasse que très légèrement la norme ». L’Organisation Mondiale de la Santé estime quant à elle que « rien n’indique que l’exposition à des champs électromagnétiques de faible intensité soit dangereuse pour la santé humaine après de nombreuses recherches ».

Tout compte fait, vous pouvez donc continuer à lire le JIM sur votre Iphone 12.

Quentin Haroche

Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions (1)

  • Une étude coréenne

    Le 18 septembre 2023

    Juste une étude parmi de très nombreuses:
    Environmental Research
    Volume 226, 1 June 2023, 115657
    The relationship between radiofrequency-electromagnetic radiation from cell phones and brain tumor: The brain tumor incidence trends in South Korea
    Author links open overlay panel
    https://doi.org/10.1016/j.envres.2023.115657
    In South Korea, for the correlation coefficient between cell phone subscription rate before 10 years and ASIR per 100,000, a positive correlation coefficient with a statistical significance was reported in 3 malignant brain tumors (C71.0, C71.1, and C71.2) and 3 benign brain tumors (D32, D33, and D32.0). Among these results, that for malignant brain tumors in the frontal lobe (C71.1) and in the temporal lobe (C71.2) is suspicious of the association with RF-EMR emitted from cellular phones.

    Dr J-J. Perret

Réagir à cet article