Risque terroriste : les chirurgiens souhaitent être mieux formés en traumatologie

Une enquête réalisée par l’Association française de chirurgie auprès de 317 chirurgiens révèle que seuls 38 % d’entre eux se sentent suffisamment bien préparés pour prendre en charge les blessures provoquées par un attentat terroriste, aussi une amélioration de la formation en la matière est-elle souhaitée.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Un autre sondage SVP

    Le 15 mai 2019

    Combien de chirurgiens savent faire des césariennes, des curages pour hémorragies de la délivrance, bref aider les maternités de leurs petits hôpitaux et cliniques ?

    Je devine les 3/4 !

    Mais le 1/4 restant devrait avoir l'obligation de savoir tout cela ?

    Dr JD

Réagir à cet article