La coupe frontale est indispensable en échographie gynécologique

J-M. LEVAILLANT1, T. VERNET2, P. CAPMAS3

1. CEFFE Créteil – HPAB Nogent-sur-Marne
2. CEFFE Créteil
3. Hôpital Kremlin-Bicêtre - Le Kremlin-Bicêtre

Exemples de 3 situations :

- en urgence dans la grossesse extra-utérine
- en diagnostic pour les malformations congénitales, les myomes, les Essures
- en complément du 2D : exemple de l’endométriose

Utérus normal en échographie 2D, 3D et hystérosonographie (figures 1 et 2)

Figure 1. À partir de la coupe sagitale, le système OmniView permet de reconstruire la cavité utérine du col jusqu’au fond cavitaire.
Ici une cavité triangulaire normale avec un liseré hypoéchogène presque noir en périphérie de la cavité, attestant de l’intégrité de la zone de jonction.

Figure 2. Même principe de reconstruction après une acquisition 3D, mais il s’agit ici d’une sonographie afin de mieux différencier les bords et la distensibilité de la cavité et du myomètre.

L’important est de différencier la grossesse interstitielle de la grossesse angulaire (figures 3 à 14)

Figure 3. Grossesse extra-utérine caractéristique, en intra-tubaire distal. À gauche, la coupe sagittale, et à droite, la coupe frontale : visualisation du sac gestationnel entouré du trophoblaste et à droite des deux images, le corps jaune kystique porteur d’un petit caillot interne


Figure 4. Grossesse angulaire.

Figure 5. Grossesse angulaire en mode triplan. Le sac gestationnel est excentré, mais il est entouré dans les 3 plans de l’endomètre, à distance de l’ostium et bien visible sur la coupe frontale.

Figure 6. Coupe frontale et grossesse angulaire de 7 SA. Le sac gestationnel est dans la cavité, à l’angle gauche, implanté dans l’endomètre ; il n’y a pas de bombement du myomètre.

Figure 7. Coupe frontale pratiquée à partir d’une coupe sagittale passant par le milieu de la cavité utérine (on ne visualise pas de sac gestationnel sur cette coupe).
À droite, coupe coronale : le trait vertical correspond au plan de coupe de gauche et le sac paraît excentré à droite. Il bombe sur le pourtour de la cavité, mais sans déformation du myomètre.

Figure 8. Autre grossesse angulaire, très latérale et fundique, avec bombement de l’endomètre, mais pas de bombement ni d’effraction du myomètre.

Figure 9. Grossesse interstitielle.

Figure 10. Grossesse interstitielle.

Figure 11. Grossesse interstitielle.

Figure 12. Grossesse interstitielle.


Figure 14. Grossesse extra-utérine après méthotrexate.

La grossesse extra-utérine s’examine en coupes para sagittales et en coupe axiales. La coupe frontale n’est pas indispensable. La grossesse angulaire peut être diagnostiquée faussement comme une grossesse interstitielle dans la coupe sagittale et axiale. La grossesse angulaire est prise en charge comme une grossesse normale. La grossesse interstitielle est une urgence chirurgicale. La coupe frontale, indispensable pour préciser la position d’un DIU (figure 15)


Figure 15. Coupe sagittale et coupe frontale - malposition stérilet – les branches sont dans l’isthme.

La coupe frontale pour préciser l’anomalie morphologique de l’utérus (figures 16 et 17)


Figure 16a. Utérus cloisonné subtotal type U2a – utérus cloisonné total type U2b.

Figure 16b. Coupe frontale - utérus cloisonné subtotal.

Figure 17a. Coupe frontale - utérus cloisonné total.

Figure 17b. Coupe frontale – hystérosonographie - utérus cloisonné total.

La coupe frontale pour préciser la position exacte d’un myome (figure 18)


Figure 18. Coupe frontale - myome type 2.

La coupe frontale : complément de la 2D dans le diagnostic des lésions pelviennes (figure 19)


Figure 19. Nodule d’endométriose associé à des anses sigmoïdes.

Copyright © Len medical, Gynecologie pratique, avril 2018

Réagir

Vos réactions (1)

  • L'image n'est pas l'objet

    Le 05 mai 2019

    Je ne comprends pas le titre de cet article. En quoi la coupe frontale est elle indispensable (sauf dans les malformations pour singer l'hystérographie) et à quel moment l'article l'explique t-il ? Belles images mais on nous l'a toujours expliqué en tant que radiologues, l'image n'est pas l'objet (comme disait Socrate en regardant l'écho de sa prostate).

    Dr Pierre Castaing

Réagir à cet article