Confinement en France, 30 % d’admissions pour IDM en moins

La pandémie de Covid-19 a eu des répercussions profondes sur les systèmes de santé et leur fonctionnement, notamment au moment du confinement. En cardiologie, à un niveau mondial, le nombre d’admissions pour infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST (IDM) a connu une chute brutale et durable d’une amplitude variable selon les pays et les régions, les chiffres oscillant entre 18 % et 48 % en France et aux Etats-Unis pour atteindre… 80 % dans certaines régions d’Espagne et d’Italie.

Lire la suite de l'article en cliquant ici

Copyright © http://www.jim.fr