Cluster au Munster

Berne, le 20 novembre 2020 – L’inquiétude monte en Suisse et probablement aussi du côté de la Savoie où les fondus de fondue s’interrogent : ce repas convivial est-il à risque du point de vue de la propagation du SARS-CoV-2 ?

Sans surprise, pour  l’association Switzerland Cheese Marketing qui représente l’ensemble de la filière du fromage suisse la réponse est non.

Elle estime ainsi que « le risque de contamination par une fondue au fromage est improbable ». Elle précise en effet que « jusqu’à présent, aucun élément n’indique que les aliments puissent être une source d’infection et aucune transmission du SARS-CoV-2 via des aliments n’a été attestée ».

Elle avance également qu’il y a peu de risques de transmission via les objets puisqu’on ne laisse pas sa fourchette dans le caquelon (contrairement à la fondue bourguignonne) et qu’on ne risque donc pas de prendre celle du voisin par mégarde.

Elle conclut donc que  « rien ne s’oppose, fondamentalement, au fait de déguster une fondue au fromage dans son environnement habituel ».

D’autres avancent même dans la presse Helvétique que le risque de contamination serait plus faible qu’avec d’autre type de festin du fait qu’une fondue se déguste avec des piques ou de longues fourchettes impliquant une prise de distance…

Il n’y aurait donc pas de sur-risque à partager une fondue au fromage…à une nuance près, celle de la fondue au vacherin, pour laquelle la température ne serait portée qu’à 55 degrés contrairement à celle au gruyère qui se déguste à une température de 80 degrés, plus susceptible d’éliminer le SARS-CoV-2.

Néanmoins, le problème reste de se rassembler sans masque, sur ce point l’association admet : « si une contagion devait se produire, sa cause la plus probable est donc une transmission de personne à personne par gouttelettes ».

Mais n’est-ce pas là la vraie question ?

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article