Le vaccin anti-Covid peut-il vous transformer en vampire ?

Bran, le vendredi 21 mai 2021 – Depuis plusieurs semaines, un centre de vaccination contre la Covid-19 a ouvert au célèbre château de Bran en Roumanie.

C’est un nouvel effet secondaire imprévu des vaccins contre la Covid-19. Une injection de vaccin Pfizer pourrait bien vous transformer…en vampire. C’est ce qui vous attend en tout cas si vous répondez à l’invitation des autorités roumaines et acceptez de vous faire vacciner au château de Bran en Transylvanie, qui s’est autoproclamé château du plus célèbre des vampires, le comte Dracula.

Un vaccin qui donne la vie éternelle

Depuis plusieurs semaines, ils sont des centaines de Roumains à faire la queue pour se rendre dans ce centre de vaccination particulièrement insolite. Après s’être fait piquer le bras (et sucer le sang), les visiteurs-patients gagnent une visite gratuite du château et de ses nombreuses salles de torture. Surtout, ils reçoivent un magnifique certificat de vaccination au château de Bran, sur lequel une infirmière sexy arborant des dents de vampire les félicite leur « témérité et responsabilité » et leur offre l’accès au château « pendant les 100 prochaines années ».

Ce coup marketing vise à relancer une campagne de vaccination à la peine en Roumanie. Seulement 21 % des Roumains ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la Covid-19, soit l’un des taux de vaccination les plus faibles de l’Union Européenne. Selon un dernier sondage, 49 % des Roumains ne veulent pas se faire vacciner. « Nous ciblons surtout les touristes qui sont venus passer le week-end dans la région » indique Alexandru Priscu, directeur marketing du château, qui rappelle que la vaccination vampirique est accessible sans rendez-vous. A l’annonce sur les réseaux sociaux de l’ouverture de cette sanglante campagne de vaccination, le château a reçu des demandes venues du monde entier. Malheureusement, pour décourager les voyages internationaux à risque, cette opération est pour l’instant limitée aux citoyens roumains.

Déjà huit cas de transformation en vampire

Construit au XIIIème siècle par les chevaliers Teutoniques, le château de Bran n’a en réalité aucun rapport avec Dracula. Dans le roman originel de Bram Stoker, le château de Dracula se trouve dans une autre région de Transylvanie. Quand au prince roumain du XVème siècle, Vlad III, surnommé (hélas à juste titre) l’Empaleur ou Draculea (« fils du dragon » en roumain), qui a inspiré l’écrivain britannique, il n’aurait jamais mis les pieds au château de Bran. Ce n’est que dans les années 1970 que le parti communiste au pouvoir a décidé d’associer le château au célèbre vampire, en raison de son style architectural rappelant le conte horrifique.

D’après le journal satirique roumain TNR, déjà huit personnes vaccinées au château de Bran se sont transformées en vampire (ce qui est tout aussi probable que l’implantation de la 5G redoutée par Juliette Binoche).

Ils vont donc désormais devoir vivre enfermés chez eux en permanence à l’abri du soleil. Bref, un nouveau confinement.

Quentin Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article