Les métavers sont-ils une chance pour la médecine ?

Paris, le samedi 15 janvier – Le monde ressemble parfois à s’y méprendre à une série de science-fiction. On parle en effet de plus en plus souvent du « métavers ». Cette « dimension parallèle » renvoie à des univers numériques, des espaces virtuels où il est possible de « tester » différentes choses (produits divers) avant éventuellement de les créer et les proposer dans le monde « réel ». Les marques sont friandes de ces expériences car les objets ainsi présentés dans le métavers représentent un coût bien moindre et il est possible d’appréhender les écueils éventuels avant de s’engager dans de lourds investissements. Pourtant, l’idée de « métavers » suscite pour l’heure plutôt la circonspection, si non la défiance. Un sondage commenté par Le Point cette semaine signale en effet que les trois quart des Français émettent des craintes vis-à-vis de ces espaces virtuels en plein essor, quand seulement 15 % accepteraient que leur compte Facebook soit associé à des profils numériques.

Jumeaux numériques

Pourtant, il n’est pas que dans le domaine du marketing que les notions d’espace virtuel ou de jumeaux numériques peuvent être intéressantes. Dans le domaine de la santé, ces créations sont observées avec beaucoup d’intérêt. Ainsi,  des chercheurs de l’université Federico II (Naples) ont récemment observé dans un rapport sur le sujet : « L’utilisation de jumeaux numériques dans la santé révolutionne les interventions cliniques, la gestion des hospitalisations. Elle vient améliorer - ou augmenter - les traitements et le suivi médical ». En effet, la création pour chacun d’un double numérique permettra de mieux préparer certaines opérations et d’appréhender les effets des traitements. La combinaison avec l’impression en 3D offrirait de nombreuses pistes à explorer dans la perspective d’une personnalisation des soins toujours plus poussée. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises s’intéressent à ce sujet, notamment sur la confection de prothèses, qui pourraient être « testées » au sein de métavers, avant d’être adoptées dans la vie réelle.

L.C.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article