Pourquoi faut-il regarder des films qui font peur ?

Paris, le samedi 21 novembre 2020 - La réalité dépasse la fiction. Le cliché a été régulièrement répété depuis le début de l’épidémie de Covid-19 tant certaines situations auxquelles l’humanité a été confrontée en cette année 2020 ont parfois pu sembler être inspirées de films catastrophes. Cependant, des chercheurs en psychologie de l’université de Californie ont voulu aborder cette question des frontières entre la réalité et les œuvres cinématographiques les plus effrayantes sous un autre angle.

Ils ont interrogé 310 personnes non seulement sur leur appréhension de l’épidémie actuelle, mais aussi sur leur propension avant cette dernière à apprécier les films dits de catastrophe, notamment ceux ayant pour sujet principal les épidémies cataclysmiques. Ils ont observé que les personnes qui se montrent les plus enclines à regarder et à aimer ce type de récits sont également celles qui semblent les moins propices à éprouver des symptômes d’anxiété et de stress face à la crise sanitaire. « Nous avons constaté que les fans de films d'horreur manifestent une plus grande résilience pendant la pandémie et que les fans de film de survie (films d'invasion extraterrestre, apocalyptiques et zombies) ont fait preuve à la fois d'une plus grande résilience et d'une meilleure préparation » résument les auteurs dans leur papier qui n’existe pour l’heure encore qu’en version preprint. « Vous l'avez vu une centaine de fois dans les films. Ça ne vous prend pas au dépourvu » analyse Coltan Scrivner, qui a conduit l’enquête. Reste à savoir comme toujours face à ce type de conclusion le mécanisme en cause : sont-ce ces œuvres qui permettent aux gens d’être mieux préparé ou est-ce que ce n’est pas la même caractéristique qui fait que les gens aiment les films catastrophes et sont sans anxiété face à une épidémie (caractéristique qui consisterait en une certaine forme de mise à distance avec ce qui est en face de nous) ?

L.C.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article