Recherche médicale : entrer dans le jeu !

Paris, le samedi 5 octobre 2019 – Si les baromètres d’opinion confirment toujours la perception positive des Français pour la recherche, notamment médicale, ce soutien ne se traduit pas toujours de manière concrète. Ainsi, certaines équipes éprouvent des difficultés à réunir des cohortes suffisamment importantes de patients (en dehors des cas où sont évalués des traitements pour des maladies graves et incurables). Les taux d’abandon peuvent également être un frein à une recherche efficace. Ces difficultés ne signifient pas absence de volontés dynamiques. Ainsi, la Communauté de Patients pour la Recherche (ComPaRE) mise en place par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) réunit plus de 30 000 patients. Ces derniers atteints de maladies chroniques ont accepté d’être régulièrement sollicités pour répondre à des séries de questionnaires sur leur pathologie et leur prise en charge. Huit cohortes existent actuellement concernant, le diabète, la maladie de Verneuil, le vitiligo, la lombalgie chronique, les maladies rénales, les vascularites, l’hypertension artérielle et l’endométriose . Alors que quatre autres cohortes sont en cours de constitution, l’objectif des promoteurs de Compare est de réunir au total 100 000 patients.

Séduire

Mais comment sensibiliser ces derniers à l’importance de participer activement à la recherche ? Pour répondre à cette question, les organisateurs de Compare misent aujourd’hui sur les jeux vidéos et l’interactivité numérique. Aussi, la Medical Game Jam organisée du 15 au 17 novembre prochain par ComPaRe et Grenoble Ecole de Management a pour objectif la réalisation d’un outil ludique contribuant à expliquer le rôle de l’implication des patients dans la recherche médicale. Six équipes composées de patients, chercheurs, designers, développeurs de jeux vidéos et artistes s’affronteront dans une compétition dynamique pendant 48 heures afin de proposer « un jeu en ligne permettant de sensibiliser les joueurs à la recherche médicale tout en s’amusant » détaille l’AP-HP. Le logiciel qui aura suscité le plus grand enthousiasme du jury sera mis à la disposition du grand public comme outil de recrutement pour Compare.

L’impact du système sera ensuite évalué et en cas de succès éventuellement décliné pour d’autres plateformes de recherche. Gadget surfant sur la mode du tout numérique ou véritable dispositif intelligent pour rendre la recherche plus séduisante ? Affaire à suivre.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article