Votre smartphone peut-il vous tuer ?

Détroit, le vendredi 29 janvier 2021 – Selon une étude publiée par trois cardiologues américains, les puissants aimants présents dans le dernier modèle d’Iphone sont capables d’arrêter le fonctionnement d’un pacemaker.

A chaque nouveau modèle d’Iphone, le fameux smartphone de la firme américaine Apple, c’est la même petite musique. La marque à la pomme met en avant une nouvelle fonctionnalité de l’appareil afin de convaincre ses clients qu’il leur faut absolument jeter à la poubelle leur ancien modèle pour se procurer la dernière version du téléphone américain. Pour le lancement de l’Iphone 12 le 16 octobre dernier, les communicants ont ainsi mis en avant la capacité du nouveau modèle à pouvoir se charger sans fil. En effet, l’Iphone 12 peut se connecter directement via des aimants à sa borne de chargement. Le nom de ce dispositif : le MagSafe.

Comme un parachute qui ne s’ouvre pas

Sauf que le MagSafe n’est apparemment pas si « safe » que cela. En effet, ce que les « genius » de la Silicon Valley n’avaient pas anticipé, c’est que les aimants installés dans l’Iphone 12 pour permettre à ce dispositif de se charger à distance sont suffisamment puissants pour…désactiver un pacemaker. C’est en tout cas ce qu’avancent trois cardiologues américains de l’hôpital Henry Ford de Détroit dans une étude publiée le 4 janvier dernier dans la revue de cardiologie Heart Rhythm. Ces médecins ont ainsi placé un Iphone 12 près de la poitrine d’un patient équipé d’un défibrillateur implantable. Le résultat est sans appel : le défibrillateur est immédiatement désactivé. Les auteurs de l’étude précisent que le problème survient même à travers les vêtements mais qu’il ne se rencontre pas avec d’autres smartphones.

Selon les auteurs de l’étude, ce phénomène s’explique par la présence, dans tous les défibrillateurs implantables, d’un interrupteur qui est désactivé en présence d’un champ magnétique important. Dès lors, l’appareil ne peut plus défibriller le patient en cas de fibrillation ou de tachycardie ventriculaire. Aucun accident n’a pour l’instant été signalé depuis la commercialisation de l’Iphone 12. Pour qu’un tel accident survienne, il faudrait que l’arrêt cardiaque survienne précisément au moment où le téléphone a désactivé le défibrillateur. « Une conjonction de problèmes rare » selon le docteur Vincent Algalarrondo, cardiologue à l’hôpital Bichat à Paris, avant d’ajouter « c’est un peu comme un parachute qui ne marcherait pas tout le temps ».

Un Iphone 12 et la mort !

Apple n’a pas tardé à réagir aux résultats de cette étude. Dans un communiqué publié ce dimanche, la firme américaine estime que les modèles d’Iphone 12 « ne sont pas censés présenter un plus grand risque d’interférences magnétiques » avec les pacemakers et les défibrillateurs implantables ». Elle recommande pourtant par précaution à ses clients qui sont porteurs d’un tel dispositif médical, de toujours garder le téléphone et le chargeur MagSafe à plus de 15 cm de leur cœur, voir à plus de 30 cm si l’appareil est en charge. En d’autres termes, mieux vaut ranger son téléphone dans la poche de son pantalon que de sa veste…ou tout simplement ne pas acheter d’Iphone 12.

Toujours selon le docteur Algalarrondo, les médecins français avaient déjà pris l’habitude de recommander à leurs patients de garder leur téléphone portable à bonne distance de leur pacemaker. « Désormais, nous allons insister sur ce message » explique le cardiologue. 350 000 Français sont porteurs d’un stimulateur ou d’un défibrillateur cardiaque. Autant de clients potentiels peut-être perdus par la société Apple.

Quentin Haroche

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Comme l'amiante...

    Le 01 février 2021

    ...les smartphones étaient soupçonnés de tuer lentement. Voilà qu'ils peuvent tuer sur le champ !

    Dr Jean-Jacques Perret

Réagir à cet article