A star is born

Baltimore, le samedi 23 avril 2022 – Une équipe de l’université John Hopkins de Baltimore publie une première mondiale : un robot chirurgical a réalisé avec succès une anastomose intestinale… sans aucune intervention humaine. Présentée dans la revue Science Robotics, cette expérimentation marque un pas de plus vers l’automatisation de la chirurgie...et dans une vision futuriste la disparition des chirurgiens…

L'utilisation de robots dans la salle d'opération n'est pas nouvelle, mais les technologies actuelles, comme le système Da Vinci, sont toujours contrôlées par un praticien. Le système Smart Tissue Autonomous Robot, ou STAR, développé par Axel Krieger (professeur de génie mécanique) et ses collègues est différent : « STAR est le premier système robotique à planifier, adapter et exécuter un plan chirurgical dans les tissus mous sans intervention humaine ».

Les meilleurs chirurgiens surpassés

Au fil des ans, Krieger et son équipe avaient démontré que STAR pouvait effectuer des tâches chirurgicales complexe aussi bien, voire mieux, que des chirurgiens, mais avec une part de contribution humaine. Dans leurs dernières recherches, ils présentent des données montrant que STAR peut effectuer de manière totalement autonome une chirurgie complexe des tissus mous par laparoscopie sur un porc. Cette prouesse se base notamment sur un algorithme de machine Learning.  

« L’anastomose robotique est une manière de s’assurer que des tâches chirurgicales qui demandent une haute précision et une répétabilité importante soient réalisées plus précisément pour chaque patient, indépendamment des compétences du chirurgien, estime Axel Krieger.

Même si ce n'est pas encore demain que STAR remplacera l’interne de garde, Krieger et son équipe envisagent un avenir où « les systèmes de chirurgie robotique autonomes pourraient même aider à traiter les patients en dehors d'un cadre hospitalier normal, par exemple, dans des situations de traumatisme sur le chemin de l'hôpital ».

Dans leur publication, les auteurs concluent : « Nous avons comparé les critères de qualité de l'anastomose (…) du système autonome développé, de la chirurgie laparoscopique manuelle et de la chirurgie assistée par robot. (…) Nos données indiquent que notre système surpasse la technique manuelle des chirurgiens experts et la chirurgie assistée par robot ».

Les chirurgiens ont-ils du souci à se faire…

Xavier Bataille

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article