Le bio-rein est-il l’avenir de la néphrologie ?

Los Angeles, le samedi 16 septembre 2023 - Une équipe de l'UCLA a publié le 29 août dernier des résultats prometteurs dans Nature Communications concernant la première implantation d'un rein artificiel chez des porcs*.

Cette avancée médicale pourrait être un jalon capital alors que chaque année on compte dans le monde environ 2 millions de diagnostics d’insuffisances rénales (dont 82 000 en France). Or, on sait que la transplantation rénale, qui constitue le traitement optimal et définitif de l'insuffisance rénale terminale, est limitée en raison par le manque de greffons disponibles.

Pour « créer » un tel organe, il est essentiel de mettre en place un "bioréacteur" contenant des cellules rénales capables de reproduire le rôle essentiel des cellules rénales naturelles y compris les fonctions métaboliques et endocrinologiques, comme le souligne l'équipe d'Eun Jung Kim.

Un rein qui fonctionne et pas de rejet…sans immunosuppresseurs !

Une publication de l'équipe de l’UCLA présente ce « bioréacteur implantable » qui a prouvé son efficacité in vitro et qui utilise des « membranes à nanopores de silicium ». Après avoir été implantées chez des porcs, sans administration d'anticoagulants systémiques ni de traitements immunosuppresseurs pendant une période de 7 jours, les cellules rénales ont maintenu une viabilité et une fonctionnalité supérieures à 90 % et aucun phénomène de rejet n’a été mis en évidence.

Ces résultats marquent ainsi une étape significative vers l’utilisation chez l’homme d'un tel dispositif, fruit de plusieurs années de recherche menée à Los Angeles. Bien que ce premier prototype ait pu reproduire plusieurs fonctions rénales importantes, les chercheurs travaillent désormais sur l'extension de son champ d'application, dans le but de permettre aussi la régulation de la pression artérielle et de le combiner avec un dispositif destiné à reproduire le rôle de filtre du rein.


* Cinq porcs adolescents (Sus scrofa domestica) en bonne santé, âgés de 6 à 8 mois et pesant 40 à 60 kg.

F.H.

Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article