Quand la moquette fait mieux que la high tech

New York, le samedi 8 juillet 2023 – La médecine high-tech peut accomplir des miracles, mais elle est souvent extrêmement coûteuse. Cette tendance préoccupe les économistes de la santé et les politiciens, car elle risque d'amener les coûts de santé (déjà élevés) à des niveaux stratosphériques.

Dans ce contexte, Henry Miller (non pas l'écrivain pornographe, mais un médecin chevronné de New York) suggère dans un éditorial publié sur le site de l'American Council on Science and Health* de mettre davantage l'accent sur la "low tech" en matière de santé, définie comme des approches ingénieuses, peu sophistiquées et peu coûteuses visant à améliorer la santé et à accroître la longévité. Le Dr Miller cite plusieurs exemples éloquents qui, selon lui, devraient être mis en relation avec les millions d'euros que coûtent les dernières thérapies génétiques commercialisées, telles que le Zolgensma dans l'amyotrophie spinale.

Parmi les solutions « low tech » les plus rentables du Dr Miller: la check list pour le personnel des salles d'opération et des unités de soins intensifs, l'ophtalmoscope, le dosage de troponine cardiaque, le fil dentaire. Une liste que l’on pourrait compléter à foison. 

Moquette vs placebo

L'exemple le plus inattendu est sans doute celui de la moquette dans les EHPAD ! Le Dr Miller rapporte ainsi qu'un groupe de chercheurs néo-zélandais a comparé les taux de chutes et de blessures qui leur sont liées sur un revêtement de sol à "faible impact" (moquette ou sol en matière souple) par rapport à un revêtement de sol en vinyle standard dans une "unité de santé pour personnes âgées". Il est apparu que si la fréquence des chutes est identique dans les deux groupes, les blessures étaient significativement moins fréquentes et moins graves lorsqu'elles se produisaient sur des revêtements de sol à "faible impact". En détail, on observe 22 % de blessures et 0,7 % de fractures avec la moquette, contre 34% de blessures et 2,3 % de fractures sur un plancher nu.

Si les miracles de la high-tech et de la médecine génomique continueront de faire la une des journaux (et notamment du JIM) il est également essentiel de promouvoir des innovations plus simples et relativement peu coûteuses pour faire progresser la santé publique…comme un peu de moquette dans les EHPAD !


* une organisation américaine qui entend promouvoir la science et démystifier les idées fausses en médecine.

F.H.

Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions (5)

  • Ecrivain pornographe ?

    Le 08 juillet 2023

    Voilà un jugement bien péremptoire... Vous êtes pour la destruction des fresques de salle de garde ? Pour la réécriture des romans de Miller ? Pour la glaciation de l'art, des sentiments et de la médecine ?

    Dr P castaing

  • Le clou libéral

    Le 08 juillet 2023

    Il aurait été dommage de manquer une occasion d'enfoncer une fois de plus le clou libéral. Tout sujet est bon, y compris la moquette. Alors affirmons péremptoirement "les millions d'euros que coûtent les dernières thérapies génétiques commercialisées" comme un fait acquis, indiscutable. Comme si ce qui se passe entre la production de ces thérapies et leur commercialisation (sic) n'était que science et philantropie.
    Quant à Henri Miller, pour le réduire à un écrivain pornographe, il faut l'avoir peu lu.

    Dr J-F Noury

  • L'argent, toujours l'argent !

    Le 09 juillet 2023

    Quel serait le coût d'entretien d'une moquette dans un EHPAD vs un sol en vinyle ou en carrelage ?
    Certes, le coût (économique) serait bien moindre que celui des blessures et fractures, mais l'argent ne sort pas des mêmes poches.
    Donc sauf à l'imposer...
    La seule raison du monde où nous sommes, c'est le profit, ne jamais perdre ça de vue.

    Dr Jean-Paul Huisman

Voir toutes les réactions (5)

Réagir à cet article