Un petit pas pour le radiologue, un grand pas pour la radiologie

Paris, le samedi 28 octobre 2023 - Les dernières Journées Françaises de Radiologie qui se sont tenues à Paris du 13 au 16 octobre ont été l’occasion d’un point sur le développement de l’imagerie dans l’espace ! Portée par le CNES et la Société Française de Radiologie, la première étape de ce programme a été le challenge MITBO (Mars IR ToolBox SFR-CNES) dont le but était de développer une trousse de radiologie interventionnelle pour l’espace.

Bientôt un cours dans un vol parabolique

Avec ce défi, radiologues et astronomes français entendent permettre la première radio spatiale à bord de la Lunar Gateway, une station spatiale internationale qui doit être mise sur orbite de la Lune au plus tard en 2026.Le Pr Alain Luciani , radiologue au CHU Henri Mondor explique l’intérêt pour la Terre de ces développements : « nous sommes convaincus que l’espace est un accélérateur de développement de l’innovation car lorsque nous sommes capables de développer des innovations pour l’espace, nous en bénéficions sur Terre d’une manière ou d’une autre ». Pour ce qui est de l’espace, le Pr Luciani souligne : « les contraintes médicales seront alors totalement différentes. Savoir faire des actes de prise en charge en urgence en cas d’accident traumatique, hémorragique ou infectieux nous parait absolument vital ».

Finalement, maintenant que la trousse MITBO a été mise au point, le point clé est d’apprendre aux astronautes à s’en servir. Pour ce faire, le Pr Julien Frandon, radiologue au CHU de Nîmes leurs dispense des cours et leur fournit des supports pédagogiques : cours,  vidéos et consignes pour les gestes de manipulation radio.

« Le challenge à relever en 2024 est d’être les premiers à être capable de réaliser un acte de radiologie en apesanteur. Nous espérons, en collaboration avec le CNES, pouvoir embarquer des astronautes et des radiologues interventionnels au cours d’un vol parabolique. Ce serait une première mondiale » s’enthousiaste le Pr Frandon.

F.H.

Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions (1)

  • Radiologie dans l'espace.

    Le 28 octobre 2023

    Peut-être une bonne idée pour les innovations terrestres mais un médecin avec un très bon niveau sémiologique est un meilleur choix (je suis radiologue).

    Dr P. Castaing

Réagir à cet article