Du cheval à l’hôpital…mais pas à la cantine !

Calais, le samedi 31 mars 2018 – L’association les sabots du cœur propose aux hôpitaux une forme novatrice d’ergothérapie, "l’équithérapie". Elle consiste à mettre à disposition d’un établissement de santé, pour quelques semaines, un cheval, en l’occurrence Peyo, un étalon de 500 kg. L’animal, dont son dresseur estime qu’il a des capacités empathiques étonnantes n’est pas là pour des balades, mais pour parcourir les couloirs de l’hôpital et rendre visite aux patients dans leurs chambres !

 

Cliquez sur l'image pour visualiser la vidéo


La semaine passée, Peyo a trainé ses sabots, dans les bâtiments du Centre hospitalier de Calais. Pour que la rencontre se déroule dans les meilleures conditions, des protocoles d'hygiène et de sécurité stricts sont établis : « des mesures de sécurité sont prises à la fois pour le cheval et son dresseur, mais surtout pour les patients et leurs familles » assure ainsi l’administration hospitalière.


Un bilan de l'expérience sera établi dans les prochains jours par les équipes soignantes, mais des premiers échos leur attribuent le désir de créer un programme thérapeutique pérenne. Quelques hôpitaux en ont déjà lancés en France, aussi à Lyon, Avignon ou Dijon des équidés sont utilisés pour apaiser des patients autistes ou atteints de maladie d’Alzheimer.

F.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article