L’éternité c’est long, surtout vers la fin

Zuzalu, Monténégro, le samedi 24 juin 2023 - Environ 200 personnes se sont rassemblées au Monténégro durant deux mois dans une communauté éphémère baptisée Zuzalu pour parler longévité et fontaines de jouvence. Leur rêve : être suffisamment nombreux dans un Etat donné pour faire évoluer les règles en matière d’expérimentation médicale afin de trouver au plus vite, des traitements contre le vieillissement…et la mort ! Ils scrutent pour le moment vers le plus petit état des Etats-Unis : Rhode Island compte tenu de sa proximité avec Boston, hub de la biotech, et de sa faible population (1 million d’habitants). Si suffisamment de Zuzaliens se mobilisent, ils pourraient influencer les lois de l’État américains et créer un « longevity State ». Il s’agirait d’un État dont les lois permettraient d’accélérer le développement de biotechnologies hors des limites actuelles des réglementations de l’industrie pharmaceutique. « Je suis assez ultralibéral. Qui suis-je pour vous empêcher d'essayer un traitement ? Nous sommes tous des adultes, et si vous comprenez ce que vous faites et le risque, alors faites-le » explique au magazine MIT Technology Review Josef Christensen, participant de Zuzalu et responsable du développement commercial de l'entreprise de cellules souches StemMedical.

Hippies transhumanistes

Pour l’heure, ces transhumanistes communautaires ont établi leur quartier pour deux mois à Zuzalu un nom inventé… par ChatGPT ! Quant au logo (des silhouettes de gratte-ciel verdoyants), il a aussi été dessiné par une intelligence artificielle guidée par Vitalik Buterin le créateur de la cryptomonnaie Ethereum et instigateur du projet Zuzalu. 

Pendant deux mois, ces « longévistes » ont discuté biotech, innovation médicale, ralentissement du vieillissement, au cours de multiples conférences ou de moments plus informels : petits-déjeuners « ultra sains », séances de yoga, baignades, sauna, en short et en tongs…L’aéropage a aussi participé à des ateliers plus ésotériques comme un baptême social en réalité virtuelle ou des célébrations de l’aube. « Zuzalu n’est pas seulement une conférence » prévient Laurence Ion, l’un des organisateurs, lors de l’événement d’ouverture. « C’est une expérimentation de cohabitation d’une tribu numérique dans le monde physique. » 

Quand penses-tu mourir ? Jamais !

Selon le média Decrypt, qui fait un compte rendu de ces deux mois, l’un des moyens d’engager une conversation à Zuzalu est de demander à son interlocuteur à quel âge il pense mourir. Les réponses vont généralement de 80 ans à « jamais ». Interrogé par MIT Technology Review, un participant résume : « La vie est bonne, et la mort est moralement mauvaise (…) Il y a un impératif moral à faire quelque chose contre la mort et le vieillissement. »

Reste une question : combien de temps faudra-t-il pour qu’ils s’aperçoivent de leur immortalité ?



F.H

Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article