Pourquoi le chien est-il vraiment le meilleur ami de l'homme (avec un petit h) ?

Paris, le samedi 24 mai 2014 - L'efficacité de l'odorat des chiens pour la détection des cancers de la prostate est évoquée depuis plusieurs années. En France, en 2011, le docteur Olivier Cussenot (hôpital Tenon) publiait dans la revue European Urology les performances d'Aspirant, un chien spécialement dressé à la reconnaissance du cancer de la prostate. Sur 66 échantillons, le chien avait obtenu le score plus qu'honorable de 91 % de bons résultats, soit un taux de détection supérieur au dosage des PSA. Aujourd'hui, une équipe italienne de l'Instituto Clinico Humanitas de Milan vient de présenter des résultats plus positifs encore sur un nombre de patients plus important. Présentés lors du récent congrès de l’Association américaine d’urologie, leurs résultats font état d'un taux de réussite de chiens dressés de 98 % sur 667 échantillons. Pour les scientifiques italiens, ces travaux confirment la pertinence de mettre à contribution nos amis canins.

Reste à savoir dans quelle mesure. Si Olivier Cussenot envisageait la mise au point d'un test s'appuyant sur les composés volatiles et odorants des tumeurs repérés par les chiens (mais pas encore isolés par la science), les italiens pencheraient plus certainement pour un recours direct aux chiens qui sont définitivement les meilleurs amis des... urologues !

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Une expérience personnelle

    Le 25 mai 2014

    L'un de mes lapins nains avait l'habitude de me lécher les mains. Mais un jour, il s'est arrêté...
    Quelques mois plus tard, on me diagnostique un lymphome. Traitement R-CHOP, rémission et mon lapin à la même période me lèche à nouveau les mains...
    Demandez à vos patients si leur compagnon à pattes a changé de comportement à leur égard !

    X

Réagir à cet article