Pourquoi le JIM se mettrait à faire la promotion d’un film de boules ?

Paris, le vendredi 11 décembre 2020 – Ça n’a l’air de rien. Une partie de bowling avec en vedette le comédien Bruno Solo. Au début, le double sens n’est qu’une éventualité, qui fait légèrement sourire. Mais on finit par comprendre. Efficace, le spot d’une minute « Un vrai film de boules 2 » est l’outil principal d’une récente campagne de prévention du cancer testiculaire. A travers une métaphore entre le bowling et les testicules, qui permet de dédramatiser le sujet et de lever le tabou, les hommes sont invités à prendre soin et à vérifier régulièrement leur matériel. L’image du bowling et la présentation dans le clip d’hommes de tous les âges veulent également rappeler que cette pathologie peut toucher précocement et même les plus sportifs.

« Le cancer du testicule touche essentiellement les adultes jeunes. 85 % des hommes diagnostiqués ont entre 15 et 49 ans. Le cancer du testicule est, en incidence, le premier cancer de l’homme jeune en France. Environ 2 700 nouveaux cas sont enregistrés chaque année dans notre pays » rappelle en effet l’agence Acteurs Santé TV qui participe à la diffusion de cette campagne originale initiée par Cerhom, l’association de lutte contre le cancer masculin et la Movember Foundation. Cette mobilisation et cette initiative valaient sans doute que le JIM se risque à faire la promotion d’un film de boules.


UN VRAI FILM DE BOULES 2 - SPOT DE PRÉVENTION CONTRE LE CANCER TESTICULAIRE

A.H.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Film de boules

    Le 12 décembre 2020

    Merci Aurélie d’avoir relayé ce spot de prévention.

    Stéphanie et Gaël, acteurs de santé Tv.

Réagir à cet article