Quel produit « sexy » vient d’être autorisé par la FDA ?

Washington, le samedi 21 mai 2022 – Si la plupart des gens se contentent d’acheter leurs dessous dans des boutiques de vêtements, les femmes américaines pourront bientôt s’acheter des culottes en pharmacie. La FDA, l’agence américaine du médicament, a en effet adoubé le 14 mai dernier une culotte spéciale anti IST qui sera donc désormais vendu en officine et estampillé du logo de la FDA.

Ce sous-vêtement sanitaire, développé par la marque américaine Lorals, est déjà en vente dans une soixantaine de pays dans le monde. Cette culotte à usage unique (qui existe aussi en version short), à jeter après chaque utilisation, est en latex extensible et aussi fine qu’un préservatif. Selon ses concepteurs, elle permet d’empêcher « la transmission de fluides corporels, d’agents pathogènes dangereux et d’infections sexuellement transmissibles » lors de rapports sexuels oraux vaginaux ou anaux. La marque tient à préciser (un signe de notre temps) que cette culotte est « vegan, sans gluten, sans parabens et sans chlorine ».

« L’autorisation par la FDA de ce produit offre aux personnes une autre option pour se protéger contre les IST durant les rapports sexuels oraux » a commenté Courtney Lias, responsable de la FDA qui a validé la culotte anti IST sans s’appuyer sur des essais cliniques, mais sur les documents fournis par Lorals. En février dernier, la FDA avait déjà autorisé un préservatif conçu spécialement pour protéger les partenaires lors d’un rapport sexuel anal.

Melanie Cristol, fondatrice de Lorals, s’est félicitée de la décision de la FDA. Elle dit avoir inventé cette culotte anti IST pour remplacer la digue dentaire, une feuille en latex ou en polyuréthane qu’on place à l’entrée du vagin. Un dispositif inventé aux Etats-Unis « durant la guerre civile » tient à nous préciser la presse américaine, sans que l’on ne comprenne très bien le rapport avec cette guerre…

Mais l’efficacité de la digue dentaire contre les IST est faible, notamment contre les virus de l’herpès et le VIH et elle est difficile d’utilisation. Melanie Cristol assure à l’inverse que sa culotte anti IST est très pratique et n’altère en rien le plaisir sexuel. Dernier détail qui a son importante : elle est parfumée à la vanille.

Nicolas Barbet

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Réagir à cet article

Les réactions sont réservées aux professionnels de santé inscrits et identifiés sur le site.
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.


Lorsque cela est nécessaire et possible, les réactions doivent être référencées (notamment si les données ou les affirmations présentées ne proviennent pas de l’expérience de l’auteur).

JIM se réserve le droit de ne pas mettre en ligne une réaction, en particulier si il juge qu’elle présente un caractère injurieux, diffamatoire ou discriminatoire ou qu’elle peut porter atteinte à l’image du site.