Qu’est-ce qui n'a pas d’âge minimum en France contrairement à la rumeur ?

Paris, le vendredi 19 avril 2019 – Le Sénat a récemment adopté une proposition de loi consacrée à la lutte contre « les violences éducatives ordinaires ». Alors que ce texte pourrait enfin conduire à l’interdiction en France de la fessée, il donne lieu à la circulation de rumeurs infondées sur internet. Ainsi, comme le révèle le service de décryptage (fact checking) de l’AFP, un visuel montrant  une main d’adulte bâillonnant un enfant et affirmant « La fessée est interdite en France. Par contre le consentement sexuel passe à 13 ans » a été partagé près de 3 500 fois sur Facebook en 48 heures (voir notre photo).

Pourtant cette assertion est totalement fausse. Même si des débats (houleux) ont pu avoir lieu sur le sujet, concernant l’opportunité de fixer un âge en dessous duquel la question du possible consentement de l’enfant ne pourrait pas se poser (mais ce qui supposait qu’au-delà elle pourrait l’être trop systématiquement…), il n’existe pas en France aujourd’hui d’âge minimum du consentement sexuel.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article