Qui est fier de se promener (presque) tout nu ?

Barcelone, le samedi 7 novembre 2020 – Il n’y a pas qu’en France que l’épidémie de Covid-19 a accentué des difficultés chroniques des hôpitaux. Bien qu’il soit souvent rappelé que le niveau des salaires des infirmières en France est l’un des plus bas d’Europe, dans d’autres pays, les professionnels de santé doivent également composer avec des conditions de rémunération loin d’être attrayantes. C’est que ce rappellent depuis des semaines les internes en médecine de Catalogne à travers différentes manifestations. Cependant, lors d’un rassemblement mi-octobre, ce n’est pas la teneur de leurs propos qui a d’abord retenu l’attention mais leurs uniformes. C’est en effet en sous-vêtements que plusieurs dizaines d’internes s’étaient réunis sur la place Sant Jaume et pourraient bientôt renouveler l’opération dans quelques jours (et ainsi périodiquement jusqu’à obtenir un accord du gouvernement). Le choix de ces tenues légères devait symboliser la vulnérabilité des soignants et leur manque de protection. Au-delà de cette symbolique, les jeunes internes dénoncent la faiblesse de leurs émoluments : « On fait quasiment tourner les soins intensifs seuls pour un salaire (brut) de 6 euros de l’heure », déplorent les porte-paroles du mouvement.

M.P.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions (1)

  • Rémunération du personnel soignant

    Le 07 novembre 2020

    Dans les hôpitaux français, par rapport aux allemands, il y a 11% de plus de personnel administratif.
    Virer ces parasites et les soignants seront mieux payés.
    Ce grave problème du parasitisme infectant la fonction publique touche bien d'autre secteur que celui de la santé.
    Qui voudra faire cette révolution ?

    Dr Jean Pierre Sapin

Réagir à cet article