Bilan du plan cancer

J'ai voulu vous réunir aujourd'hui pour vous dire du fond du cœur, et très simplement, merci. Pour vous dire que vous pouvez être fiers des progrès accomplis face au cancer. Pour vous dire, aussi, que notre mobilisation doit être toujours plus forte. Car, pour gagner la bataille face à cette terrible maladie, le combat ne fait que commencer. En à peine quatre ans, vous avez su briser les tabous et entraîner la société tout entière dans ce qui est en réalité un combat pour la vie. Les malades ont pris la parole, avec des mots bouleversants. Ils ont dit leur isolement, l'inégalité devant les soins, les discriminations, leur refus de se voir réduits au statut de "cancéreux". Leur envie farouche de guérir. Les chercheurs, les professionnels de santé se sont mobilisés avec une force extraordinaire. Ils ont dépassé les intérêts particuliers et les logiques de chapelles. Ils l'ont fait parce que ce qui était en jeu était au cœur même de leur vocation : soulager, soigner, triompher de la maladie. Comme dans toutes les grandes aventures collectives, comme dans tous les grands engagements politiques, et cela au sens le plus

Voir : http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/interventions/discours_et_declarations/2007/mars/discours_du_president_de_la_republique_sur_la_lutte_contre_le_cancer.74927.html

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article