By pass : le gros de la chirurgie de l'obésité

Avec une prévalence de 15% de la population adulte, l’obésité touche en France 6,9 millions de personnes en 2012. 550 000 personnes (1,2% de la population) souffrent d’une obésité dite morbide, c'est-à-dire avec un indice de masse corpo relle (IMC) 1 supérieur ou égal à 40 kg/m 2 . Le Plan national de lutte contre l’Obésité 2010-201 3 ainsi que les recommandations de la Haute Autorité de Santé 2 soulignent l’importance des mesures hygiéno-diétét iques et sociétales dans la prise en charge de l’obésité en 1 ère intention. La chirurgie de l’obésité peut être envisagée, en s econde intention, en cas d’échec après 6 mois de traitement médical bien conduit, et chez certai ns patients uniquement (avec un IMC ≥ 40 kg/m² ou bien un IMC ≥ 35 kg/m² associé à une comorbidité au moins) 3 . La chirurgie de l’obésité qui concerne plus de 30 0 00 patients en 2011 est actuellement en plein essor : le nombre d’interventions a ainsi dou blé entre 2006 et 2011. L’Assurance Maladie, dans le cadre du Plan national de lutte contre l’obésité 4 , a réalisé une étude approfondie de cette chirurgie en analysant à la fo is les patients concernés, les pratiques et l’offre de soins dans ce domaine. Face à cette progression importante et à l’évolutio n des actes réalisés, l’objectif est ainsi d’analyser les prati ques actuelles et de questionner leur pertinence. En effet, ces actes peuvent conduire à des résultat s positifs rapides (perte de poids importante, amélioration des comorbidités...) mais peuvent parfoi s nécessiter un suivi à vie pour les patients et entraîner des effets secondaires ou des complicatio ns graves. L’étude de l’Assurance Maladie dresse les caractéri stiques des 30 442 patients opérés en chirurgie bariatrique en 2011 : - 8 patients sur 10 sont d

Voir : http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/21022013_DP_ChirurgieBariatrique.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article