Exposition aux ondes radioélectriques

Cette étude portesur lesmesures réalisées en 2018dans le cadre du dispositif national de surveillance de l’exposition du public aux ondes électromagnétiquesdans la bande 100 kHz –6 GHz. Ouvert aux particuliers et aux collectivités locales, cedispositifpermet de faire mesurer gratuitement l’exposition aux ondes électromagnétiques aussi bien dans les locaux d’habitation que dans des lieux accessibles au public. 3068lieux ont fait l’objet de mesuresdans la bande 100 kHz –6 GHz en 2018. Cenombre est comparable à celui des années précédentes.La typologie des mesures est stabledepuis 2014.Concernant larépartition géographique des demandes, elle restecorréléeà la densité de la population. La conformité du niveau d’exposition auxchampsélectromagnétiquesdans la bande 100 kHz –6 GHz vis-à-vis du décret n° 2002-775 du 3 mai 2002 a été déclarée sur tous les sites ayant fait l’objet d’une mesure,à l’exception d’un site pour lequel il y avait un dépassement théorique des niveaux de référence pour des sources émettant à plusieurs fréquences après extrapolation. Ce cas a été traité et le niveau global de champ mesuréavant extrapolationest passé de 23,1V/m à 4 V/m.L’analyse globale conclut àun niveau de champ médian de 0,40V/m, tandis que90% des niveaux mesurés à la sonde large bande apparaissent inférieurs à 1,8V/m. Les niveaux deschamps mesurés sont plus élevés en milieu urbain qu’en milieu rural et plus élevés en extérieur qu’en intérieur. En 2018, une légèrehausse est observée par rapport aux années précédentes avec un niveau médian qui passe d’environ0,36V/m entre 2014 et 2017 à 0,40V/men 2018. Cette tendance concerne le milieu urbain et reste à confirmer dans les prochaines analyses.L’analyse détaillée, possible quand une mesure selon le «cas B»du protocole a été réalisée, révèleque la téléphonie mobile est le principal contributeur dans plusde 60% des cas.En milieu rural, cette tendance apparaît moins marquée avec seulement 39% descas oùla téléphonie mobile domineetdansprès de30% des cas, aucune source

Voir : https://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/expace/20190418-ANFR-analyse-mesures-2018.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article