Faire progresser les génériques : ça n'a pas de prix!

L’année 2010 a été marquée à la fois par une croissance maîtrisée des dépenses (+2,2%) et une stagnation des volumes de médicaments (+0,6%). Ces taux de progression sont les plus faibles enregistrés au cours de la décennie, avec l’année 2006. Les actions mises en oeuvre pour réguler les dépenses de médicaments (baisses de prix, maîtrise médicalisée, développement du générique en 2010) ont permis d’économiser 1,2 milliard d’euros et ont un impact majeur pour l’équilibre du système. En 2010, les dépenses de médicaments ont atteint 23,1 milliards d’euros pour l’ensemble des régimes de l’Assurance Maladie1. Hors rétrocession hospitalière et préparations magistrales, les dépenses ont atteint 21,5 milliards d’euros pour 2,6 milliards de boîtes de médicaments. Cela représente 340 euros remboursés dans l’année par assuré ayant consommé des

Voir : http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/DP_depenses_de_medicaments_2010.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article