La santé ne vaudrait pas si cher

Le montant des dépenses courantes de santé s’élève à 234,1 milliards d’euros en 2010, soit 12,1 % du produit intérieur brut (PIB). La consommation de soins et de biens médicaux (CSBM), qui en représente les trois quarts, atteint pour sa part 175 milliards d’euros. Elle a progressé en valeur moins rapidement qu’en 2009 (+2,3 % après +3,2 %). Sa part dans le PIB est la même qu’en 2009 (9 % du PIB). En volume, la CSBM a augmenté de 2,0 % en 2010, après +2,8 % en 2009. La progression du prix de la CSBM reste, quant à elle, limitée (+0,3 %), en raison notamment de la diminution du prix des médicaments. En base 2005, la part de la CSBM financée par la Sécurité sociale est de 75,8 % en 2010, celle prise en charge par les organismes complémentaires est de 13,5 %. Le reste à charge des ménages s’établit, quant à lui, à 9,4 % (contre 9,6

Voir : http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/er773.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article