Le chômage des handicapés ne connaît pas la crise

Le marché du travail subit encore les effets retardés de la récession Au troisième trimestre 2009, la sortie de récession s'est précisée dans la plupart des pays avancés, grâce à l'amélioration des conditions financières et aux plans de relance mis en oeuvre au cours de l'année 2009. En France, selon l'Insee, après une croissance de 0,3% en 2008, le PIB serait en baisse de 2,3% en 2009. L'économie devrait croître à un rythme modéré (0,4% par trimestre) jusqu'à la mi‐2010 notamment grâce à l'activité dans les services. Le taux de chômage au sens du BIT, stable au 3 ème trimestre 2009 à 9,1% de la population active en France métropolitaine, devrait poursuivre sa progression à un rythme modéré pour atteindre 9,8% mi‐2010. L'emploi est quant à lui encore en baisse mais de façon progressivement moins marquée : après avoir perdu 280 000 postes au premier semestre 2009, les secteurs marchands non agricoles en perdraient encore plus de 170 000 au second semestre 2009 et 125 000 au premier semestre 2010. Seul l'emploi non marchand est dynamique mais il devrait ralentir au premier semestre 2010, du fait de la stabilisation du nombre de bénéficiaires de contrats aidés. Des signes encourageants pour l'emploi des travailleurs handicapés ? Avec une progression de 10,5% sur un an, le nombre de demandeurs d'emploi handicapés augmente moins vite que pour l'ensemble des publics. En particulier, les inscriptions au chômage des personnes handicapées n'ont quasiment pas progressé en 2009. Le

Voir : http://www.agefiph.fr/upload/files/1263827068_N°30%20décembre%202009.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article