Les accouchements prématurés plus souvent pris en charge par des maternités adaptées

L’environnement des naissances subit de profondes mutations en France avec la mise en place de la politique de régionalisation des soins pour les naissances très prématurées [1], la fermeture des petites ou moyennes maternités (entre 1998 et 2003, 20% des maternités ont fermé) [2] et la constitution des réseaux de santé périnatale à base territoriale. Face à ces changements, les décideurs politiques et les professionnels de la santé ont besoin d’outils pour évaluer leur impact sur la prise en charge et la santé des femmes enceintes et de leurs nouveau-nés. Depuis la loi hospitalière de 1991 et les ordonnances d’avril 1995 qui ont réformé le système de santé français, la région administrative est le niveau principal d’organisation des soins et d’allocation des ressources financières. Cette réforme repose sur l’hypothèse que c’est à ce niveau que peut se faire, au mieux, l’ajustement entre les besoins de

Voir : http://www.invs.sante.fr/beh/2009/44_45/beh_44_45_2009.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article