Mortalité maternelle : quelle situation en France?

La France peut, à juste titre, se féliciter d’être dotée de deux indicateurs particulièrement enviables : un nombre croissant de naissances qui a atteint 834 000 en 2008 et un indicateur conjoncturel de fécondité1 supérieur à 2. De ce fait, notre pays se situe au sommet des pays européens en matière de natalité et de fécondité. Ces données rassurantes ne doivent cependant pas cacher la réalité beaucoup plus péjorative de la mortalité maternelle, de la morbidité et de la mortalité périnatales. Si la mortalité maternelle, documentée depuis plus de 15 ans par l’OMS2, situe la France dans la moyenne des pays européens, elle reste en-deçà des meilleurs, et très loin de la Suède dont les taux sont deux fois plus faibles. Même si l’on peut discuter la crédibilité de certaines estimations et nuancer ainsi les différences, le rapport3 du Comité national d’experts sur la mortalité maternelle et le Bulletin épidémiologique hebdomadaire n° 2-34 viennent à point pour apporter un éclairage pertinent sur la réalité française actuelle de ce sujet particulièrement

Voir : http://www.invs.sante.fr/publications/2010/mortalite_maternelle/rapport_mortalite_maternelle.pdf

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article