Quand ils n'arrivent plus en ville...

Cette nouvelle édition de l’Atlas de la démographie nous donne la situation de l’offre médicale au 1er Janvier 2011, issue des tableaux des conseils départementaux de l’Ordre des médecins. Par rapport à l’année précédente, on voit se confirmer la faible augmentation des entrants (+ 2,5 %) et l’augmentation beaucoup plus importante des sortants (+11,2 %). Malgré ce décalage, le nombre de médecins en activité régulière, libérale ou salariée est quasi stable (- 0,03 %). Mais le vieillissement des médecins (51,4 ans) s’accentue. Après avoir connu l’an dernier une nouvelle diminution, il est intéressant de noter que le choix de l’exercice libéral par les jeunes confrères est plus important, même s’il reste très minoritaire (9,4 % des nouveaux inscrits). Deux enquêtes thématiques complètent l’analyse démographique pour, au-delà des chiffres, parfaire la connaissance des motivations, des choix d’exercice. L’une s’est adressée aux médecins qui ont dévissé leur plaque avant l’âge de la retraite, et la deuxième a interrogé les jeunes confrères installés ces deux dernières années. De cette dernière enquête ressortent des signaux positifs, notamment la satisfaction manifestée en très nette majorité par ces jeunes confrères exerçant en libéral, prêts à encourager d’autres à les imiter. Il est intéressant de préciser qu’un quart de ces jeunes s’est installé en zones rurales (commune de moins de 2000 habitants). Nous y voyons un message encourageant mais il

Voir : http://www.demographie-medicale.ordre.medecin.fr/atlas/2011.php

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article