Tabac : un rapport fumeux de l'OMS?

La lutte antitabac progresse mais il faut agir davantage pour aider les gens à cesser de consommer des produits mortels 26 juillet 2019 Communiqué de presse Genève/Rio de Janeiro English العربية 中文 русский español AddThis Sharing Buttons Share to Imprimer Share to Email Share to Facebook Share to Twitter Share to Plus d'options... De nombreux gouvernements progressent dans la lutte antitabac. Aujourd’hui, cinq milliards de personnes habitent dans un pays qui a instauré des interdictions de fumer, l’apposition de mises en garde illustrées sur les conditionnements des produits du tabac ainsi que d’autres mesures efficaces de lutte antitabac. C’est quatre fois plus qu’il y a dix ans, mais il ressort d’un nouveau rapport de l’OMS que de nombreux pays ne mettent pas encore en œuvre correctement certaines politiques susceptibles de sauver des vies, notamment en matière de sevrage tabagique. Le septième rapport de l’OMS sur l’épidémie mondiale de tabagisme analyse les efforts déployés au niveau national pour mettre en œuvre les mesures les plus efficaces prévues par la Convention-Cadre de l’OMS pour la lutte antitabac afin de réduire la demande de tabac. On a constaté que ces mesures, telles que les interventions «MPOWER», permettent de sauver des vies et d’éviter des dépenses de santé. Le rapport MPOWER a été présenté en 2007 pour inciter les gouvernements dans le cadre de six stratégies, conformément à la Convention-Cadre, pour: Suivre la consommation de tabac et les politiques de prévention Protéger contre la fumée du tabac Offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac Mettre en garde contre les dangers du tabagisme Faire respecter l’interdiction de la publicité pour le tabac, de la promotion et du parrainage Augmenter les taxes sur le tabac

Voir : https://www.who.int/fr/news-room/detail/26-07-2019-who-launches-new-report-on-the-global-tobacco-epidemic

Copyright

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article