Enigme de la semaine : Retour à l’hôpital

Un homme âgé de 70 ans ayant des antécédents d'hyperplasie bénigne de la prostate et d'hypertension artérielle consulte dans un hôpital de Floride pour des douleurs dorsales médio-thoraciques. 

Il a récemment été hospitalisé pour un sepsis dans le cadre d’une infection des voies urinaires causée par Escherichia coli multirésistant (MDR) productrice de bêta lactamases à spectre élargi (BLSE). Des hémocultures répétées obtenues à l'hôpital 24 heures après le début du traitement antibiotique étaient négatives. Après avoir été jugé cliniquement stable, il a pu rentrer chez lui avec une antibiothérapie (1 g d'ertapénème par voie intraveineuse/jour) pendant 2 semaines.

De plus, lors de cette hospitalisation, il a développé une diarrhée et un diagnostic de colite à Clostridioides difficile a été posé, traitée avec 125 mg de vancomycine orale toutes les 6 heures pendant 10 jours. Lors d’une visite de contrôle à 6 jours de la sortie, il a signalé des dorsalgies persistantes depuis l’hospitalisation. L’examen clinique, en particulier neurologique, étant normal, l’hypothèse diagnostique a été celle d’une douleur d’origine musculosquelettique due à l’immobilisation pendant l’hospitalisation. Le traitement initial a comporté des antalgiques (paracétamol et patchs de lidocaïne).

Devant des dorsalgies persistantes à 15 jours du retour à domicile, résistantes au traitement, de la kinésithérapie est prescrite ainsi qu’une radiographie du rachis dorsal qui n’a pas mis en évidence d’anomalie, hormis des discopathies dégénératives étagées. Dix jours plus tard, devant l’absence d’amélioration des douleurs malgré la prise en charge, il a de nouveau consulté.

L’examen clinique retrouvait des douleurs dorsales, et une douleur provoquée à la palpation de la région T7-T8. Les constantes étaient normales. Un bilan biologique a montré : leucocytes 11×109/L (N 3,5-10,5×109/L), sodium 134 mEq/L (N 136-145 mEq/L), lactates 2,3 mmol/L (N <2,2 mmol/L), protéine C-réactive (CRP) initialement à 75 mg/L (N <10 mg/L), débit de filtration glomérulaire initial > 90 mL/min/1,73 m2.

Quelles sont vos hypothèses diagnostiques ? Que(s) examen(s) demandez-vous ?
Envoyez vos suggestions avant le 8 septembre 2023, à 13 heures en cliquant sur le bouton « Réagir » situé en bas à droite de cette page. (Vos réponses ne seront pas publiées).
La solution de cette énigme sera publiée sur Jim le 8 septembre 2023 dans l’après-midi.


Copyright © 2023 JIM SA. Tous droits réservés.

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article