Optimiser la stimulation magnétique transcrânienne répétitive après un AVC

L'excitabilité corticale des deux hémisphères cérébraux chez une personne en bonne santé est relativement équilibrée. Cependant, après un AVC, le cerveau perd cet équilibre et l'excitabilité du cortex hémisphérique endommagé se réduit alors que celle de l'hémisphère intact est relativement augmentée. De plus, une moindre récupération motrice après un AVC est également associée à une persistance de ce déséquilibre. La rTMS (stimulation magnétique transcrânienne répétitive), par utilisation d’un champ magnétique de haute intensité stimulant de manière non invasive les neurones, peut agir sur le cortex cérébral et en modifier l’excitabilité. Une étude récente a d’ailleurs mis en évidence que la phase de stagnation de la récupération motrice en post-AVC peut être  améliorée par des sessions de rTMS.  En examinant la littérature connexe, il apparaît que les effets de la rTMS peuvent différer selon divers facteurs, notamment la fréquence de stimulation, l’intensité, la durée et l’emplacement, mais également l’hémisphère et la phase après l’AVC. Dans une optique d'application clinique, une revue systématique a été entreprise pour préciser l’effet de la rTMS sur la récupération de la fonction motrice des membres après un AVC, et identifier les paramètres optimaux de la technique et de la population ciblée.

Quarante-deux études éligibles portant sur 1 168 patients victimes d’un AVC ont été identifiées parmi les bases de données ad hoc. La taille de l’effet indiquait que la rTMS avait des effets positifs sur la récupération motrice des membres (standardized mean difference SMD = 0,50, P  < 0,00001), sur les activités de la vie quotidienne (SMD = 0,82, P  < 0,00001) et sur les potentiels évoqués moteurs de l’hémisphère stimulé.

Rôle de la fréquence, du nombre de séances et du timing de la rTMS

Pour les sous-groupes de fréquences de stimulation, l’analyse montre que de 1 à 10Hz la stimulation a un effet positif sur la récupération motrice, en particulier pour une stimulation de 1Hz (SMD = 0,52, p < 0,0001), contrairement à une basse fréquence (SMD = – 0,27, P  = 0,05). L’effet de l’intervention apparaît également meilleur dans le groupe de patients ayant eu un  AVC sous-cortical que pour les patients avec un AVC cortical (SMD = 0,79 vs 0,44, P = 0,02), bien que cette différence soit en-deçà du seuil statistique. Ce résultat peut s’expliquer par plusieurs facteurs, et notamment par une meilleure qualité de la rTMS lorsque l'intégrité du réseau neuronal traité est conservée. Par ailleurs, certains chercheurs ont suggéré la présence de fenêtres de temps critiques au cours desquelles le cerveau était le plus sensible. Il semble également y avoir une fenêtre temporelle optimale pour une action de la rTMS sur la récupération de la fonction motrice, plus favorable en phase précoce de l’AVC (AVC dans les 30 jours) qu’au-delà  (SMD = 0,67 vs 0,36, P = 0,009). Enfin, selon l’analyse, lorsque le nombre de séances était d’environ 7, l'effet était important (SMD = 0,71, P <0,001), alors qu’il avait tendance à diminuer après plus de 7 séances. Il y aurait donc un effet seuil du nombre de séances avec un bénéfice maximal thérapeutique retrouvé à 7 séances. A noter qu’aucun événement indésirable n’a été signalé, et dans seulement 10 articles il était fait état d'une légère gêne passagère après l’intervention.

Pour conclure, la rTMS peut donc être utilisée pour favoriser  la récupération motrice des membres en post-AVC. En outre, elle semble avoir un effet d’autant meilleur si :
•    L’intervention se fait dans les 30 jours post-AVC
•    L’AVC  est sous-cortical
•    La fréquence de stimulation est entre 1et 10 HZ, et en particulier à 1Hz
•    Le nombre de séances est au maximum de 7

Anne-Céline Rigaud

Référence
Huifang Xiang and coll.: The effect and optimal parameters of repetitive transcranial magnetic stimulation on motor recovery in stroke patients: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Clin Rehabil., 2019; 33(5):847-864. doi: 10.1177/0269215519829897

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article