Oui à l’antibiothérapie systémique pour les abcès cutanés et des tissus mous

De par le vaste monde, les abcès cutanés sont principalement causés par Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline. Le traitement primaire d'un abcès cutané est l'incision et le drainage. Les recommandations de l'Infectious Diseases Society of America pour le traitement des infections à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), chez les adultes et les enfants, stipulent que pour les abcès simples, l'incision et le drainage seuls sont probablement suffisants, ajoutant toutefois que les antibiotiques d'appoint peuvent être bénéfiques chez certains patients. Ces recommandations étaient fondées sur des études antérieures limitées par la petite taille des échantillons et la sélection des antibiotiques. Depuis, deux grands essais contrôlés randomisés multicentriques récents ont été publiés, démontrant l'amélioration des taux de guérison lorsque des antibiotiques ont été ajoutés au traitement standard.

L’antibiothérapie systémique pour les abcès après incision et drainage améliore-t-elle les taux de guérison ? Une méta-analyse se propose de répondre à cette question en passant en revue tous les essais contrôlés randomisés comparant antibiotiques et placebo dans le traitement des abcès drainés.

Dans les quatre études analysées (n = 2 406 participants), il y a eu 89 échecs de traitement (7,7 %) dans le groupe antibiotiques et 150 (16,1 %) dans le groupe placebo. La différence de risque calculée était de 7,4 % (intervalle de confiance [IC] à 95 % de 2,8 % à 12,1 %), avec un rapport de cotes pour la guérison clinique de 2,32 (IC à 95 % de 1,75 à 3,08) en faveur du groupe antibiotique. A également était observée une diminution de l'incidence des récidives dans le groupe antibiotiques (différence de risque de -10,0 %, IC 95 % -12,8 % à -7,2 % ; rapport de cotes de 0,32, IC 95 % 0,23 à 0,44), au prix toutefois d’un risque légèrement accru d'événements indésirables mineurs (différence de risque 4,4 %, IC 95 % 1,0 % à 7,8 % ; rapport de cotes 1,29, IC 95 % 1,06 à 1,58).

Alors les antibiotiques, toujours pas automatiques ?

Dr Bernard-Alex Gaüzère

Référence
Gottlieb M, DeMott JM, Hallock M, Peksa GD : Systemic Antibiotics for the Treatment of Skin and Soft Tissue Abscesses: A Systematic Review and Meta-Analysis. Ann Emerg Med., 2019; 73 : 8-16. doi: 10.1016/j.annemergmed.2018.02.011.

Copyright © http://www.jim.fr

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article