Evénements indésirables graves associés aux soins : n’ayez pas peur d’en parler

Interview du Dr Laetitia May-Michelangeli, chef du service Evaluation et outils pour la qualité et la sécurité des soins de la Haute autorité de santé

Depuis 2017, la réglementation prévoit l’obligation de déclarer les  événements indésirables graves associés aux soins (EIGS) sur un portail dédié.

Pourtant beaucoup de soignants hésitent encore à utiliser cet outil indispensable de retour d’expérience et à « l’analyse approfondie des causes » des EIGS.

Le Dr May-Michelangeli, de la Haute autorité de santé (HAS) fait le point sur ce dispositif et invite tous les professionnels de santé à s’en saisir…sans crainte.

Réagir

Vos réactions

Soyez le premier à réagir !

Les réactions aux articles sont réservées aux professionnels de santé inscrits
Elles ne seront publiées sur le site qu’après modération par la rédaction (avec un délai de quelques heures à 48 heures). Sauf exception, les réactions sont publiées avec la signature de leur auteur.

Réagir à cet article